Déconfinement : mode d'emploi attendu !

Déconfinement : mode d'emploi attendu !
Coronavirus, variants, france, covid-19

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 22 avril 2021 à 08h05

Mise en place début avril, la limitation des déplacements à 10 km du domicile sauf motif impérieux sera levée le 3 mai prochain, a laissé entendre mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, confirmant les rumeurs persistantes.

Mise en place début avril, la limitation des déplacements à 10 km du domicile sauf motif impérieux sera levée le 3 mai prochain, a laissé entendre mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, confirmant les rumeurs persistantes.

Alors qu'un nouveau Conseil de défense sanitaire s'est tenu mercredi à l'Elysée, plusieurs pistes sont privilégiées pour le prochain déconfinement... Concernant les restrictions de circulation mises en place depuis début avril, elles devraient bien être levées le 3 mai prochain.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a ainsi laissé entendre mercredi que les restrictions de déplacement, dont Emmanuel Macron avait annoncé fin mars la mise en place pour quatre semaines, seraient effectivement levées le 3 mai : "Il n'y a pas de changement par rapport à ce qu'avait annoncé le président de la République", a-t-il déclaré lors du compte-rendu du conseil des ministres.

Le gouvernement s'en tiendra ainsi aux annonces d'Emmanuel Macron, qui avait annoncé le 31 mars dernier, pour quatre semaines à partir du samedi 3 avril (soit jusqu'au 2 mai) lalimitation des déplacements à 10 km du domicile sauf motif impérieux.

Un éventuel allègement des mesures de couvre-feu en vigueur n'est en revanche pas acté, a précisé une source gouvernementale citée par 'Reuters'... Sur la question de la réouverture des terrasses et de certains lieux culturels, la date du 17 mai est privilégiée. Mais aucune décision ferme n'a pour l'heure été prise et l'exécutif préfère rester prudent...

Ouvrir tous les lieux de culture ?

"C'est le président qui souhaite plutôt ouvrir tous les lieux de culture et ne pas faire du catégoriel". Là encore toutefois, rien n'est définitivement tranché", affirme une source au sein de l'exécutif interrogée par 'BFMTV'.

Par ailleurs, la notion de territorialisation n'est pour l'heure pas évoquée pour ce déconfinement, alors que le ministre de la Santé, interrogé par 'Le Télégramme', s'était dit "ouvert à l'idée d'une approche territoire par territoire dans la levée des mesures de freinage".

Nouveau Conseil de défense

Olivier Véran a évoqué de son côté une décroissance de l'épidémie depuis cinq jours, avec moins de nouveaux cas de contamination quotidiens... "On était monté à 40.000, on est aujourd'hui aux alentours de 33.000 cas chaque jour en moyenne", a-t-il détaillé. "Mais cette diminution reste fragile : nous sommes toujours à un niveau très élevé de l'épidémie et la descente n'est pas encore suffisamment rapide et tranchée", a-t-il néanmoins souligné.

Mercredi, Emmanuel Macron a donc réuni un nouveau Conseil de défense sanitaire. La fin des vacances scolaires sera également évoquée et les ministres devront notamment trancher les conditions de reprise des cours pour les écoliers. Les élèves du primaire devraient retourner en classe le 26 avril, tandis que collégiens et lycéens attendront eux le 3 mai. Une conférence de presse détaillera ce jeudi soir les modalités de reprises, à l'initiative du Premier ministre Jean Castex, du ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer et du ministre de la santé Olivier Véran.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.