Déconfinement : un plan de 20 millions d'euros pour encourager la pratique du vélo

Déconfinement : un plan de 20 millions d'euros pour encourager la pratique du vélo©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 30 avril 2020 à 10h04

Ce fonds doit permettre de prendre en charge des réparations, l'installation de places de stationnement temporaires ou encore des formations.

Le vélo va-t-il gagner du terrain après le confinement ? Afin d'encourager la pratique du vélo et aider villes et départements qui préparent des pistes cyclables et des zones piétonnes provisoires, le gouvernement va débloquer 20 millions d'euros, comme l'a annoncé ce jeudi le ministère de la Transition écologique et solidaire.

"C'est un coup de boost au vélo pendant la période de déconfinement pour inciter à choisir ce mode de déplacement. Nous voulons que cette période fasse franchir une étape dans la culture vélo, et que la bicyclette soit la petite reine du déconfinement en quelque sorte", a expliqué la ministre Elisabeth Borne au 'Parisien'.

"Alors que 60% des trajets effectués en France en temps normal font moins de 5 km, les semaines à venir représentent une occasion pour de nombreux Français, d'ores et déjà cyclistes ou non, de choisir le vélo pour se rendre au travail ou faire des déplacements de proximité", a également indiqué son ministère dans un communiqué.

Un chèque réparation de 50 euros

Cette enveloppe de 20 millions d'euros permettra notamment de prendre en charge l'installation de places de stationnement temporaires et des formations, a précisé le ministère. Un forfait de 50 euros pour la remise en état d'un vélo au sein d'un réseau de réparateurs référencés (changer des freins, des lumières, des pneus...) est également prévu.

Cette annonce intervient alors que le président de la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) Olivier Schneider avait réclamé sur 'franceinfo' la mise de place de "tout un système vélo d'urgence" en vue du déconfinement prévu le 11 mai, pour permettre de désengorger les transports en commun, et ainsi d'éviter les contaminations au Covid-19.

Mise en place du forfait mobilités durable

Le plan sera ainsi mis en place en partenariat avec la FUB. Plus de 3.000 professionnels ou associations seront répertoriés sur une plateforme mise en ligne dans les prochains jours. "Nous recensons et enregistrons tous ces acteurs en une huitaine de jours", a précisé son président Olivier Schneider au 'Parisien'.

Par ailleurs, ce plan va s'accompagner d'une accélération de la mise en place du forfait mobilités durables, qui permet aux employeurs de prendre en charge les frais de déplacement de leurs salariés sur leur trajet domicile-travail effectué à vélo ou en covoiturage. Le décret d'application dans le secteur privé pour la mise en place de ce forfait, qui peut monter à 400 euros, sera pris "le plus rapidement possible", a précisé le ministère.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.