Défense : 700 millions d'euros débloqués

Défense : 700 millions d'euros débloqués©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 28 décembre 2017 à 15h22

Après des mois de tergiversations, la ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé le dégel de 700 millions d'euros destinés à équiper les forces armées. Une victoire pour l'ancienne secrétaire d'Etat à la veille de 2018.

850 millions d'euros perdus malgré tout

"Je m'y étais engagée, je l'ai obtenu. Le budget des armées confirme sa remontée en puissance. On avance", a déclaré Florence Parly sur Twitter. Le combat était pourtant bien mal engagé en début d'année puisque 2,7 milliards d'euros de crédits avaient été gelés par Bercy. Une régularisation annuelle sur l'ensemble des ministères en était la cause.

Dégel 700 d'euros : m'y étais engagée, l'ai obtenu. Le armées remontée puissance. On avance. - Florence Parly (@florence_parly)

La ministre avait malgré tout réussi dès l'été dernier, soit quelques semaines après sa nomination, à débloquer une première enveloppe de 1,2 milliard d'euros. Une somme à laquelle s'ajoutent donc les 700 millions d'euros obtenus durant ces fêtes de fin d'année. Les 850 millions d'euros restant ont en revanche été annulés en juillet - c'est ce qui avait d'ailleurs causé la démission du chef d'état-major des forces armées, le général Pierre de Villiers.

Des bonnes nouvelles pour l'avenir

Pour 2018, le budget des Armées sera de 34,2 milliards d'euros de crédits, en hausse de 1,8 milliard par rapport à l'année 2017. Une augmentation exceptionnelle qui se poursuivra dans une moindre mesure les années suivantes. L'enveloppe progressera continuellement de 1,6 milliard d'euros jusqu'à la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron, autrement dit en 2022.

Dernièrement, Florence Parly a également annoncé la signature d'un plan de 300 millions d'euros en faveur de l'armée. Une somme qui servira à améliorer les conditions de vie des militaires, aussi bien au niveau des logements que des places en crèche pour leurs enfants ou encore de l'accès au wifi sur le terrain.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU