Défiscalisation des heures sup': le gouvernement "ne s'interdit aucune piste"

Défiscalisation des heures sup': le gouvernement "ne s'interdit aucune piste"

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, à Versailles, près de Paris, le 22 janvier 2018

AFP, publié le jeudi 01 février 2018 à 10h42

Le gouvernement "ne s'interdit aucune piste" en matière d'exonération de cotisations sociales sur les heures supplémentaires, en se fixant comme principe que le travail en France "paye mieux", a déclaré jeudi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Interrogé sur Europe 1 pour savoir si le gouvernement envisageait de rétablir cette défiscalisation, instaurée par Nicolas Sarkozy puis supprimée par François Hollande, Benjamin Griveaux a rappelé que "pendant la campagne présidentielle, le candidat Emmanuel Macron avait évoqué non pas la défiscalisation mais la suppression des cotisations" sociales. "Donc c'est la +désocialisation+ des heures supplémentaires, ce qui n'est pas exactement la même chose".

"Ce sont des éléments qui sont en réflexion", a-t-il poursuivi, en rappelant l'"obligation de tenir les finances publiques, et que la trajectoire, que ce soit sur les finances sociales ou sur le budget de l'Etat, doit être tenue".

"C'est ce qui est la condition sine qua non de la crédibilité financière de la signature de l'Etat français et des engagements que nous avons pris vis-à-vis de nos partenaires européens", a-t-il ajouté.

Rappelant la baisse de cotisations intervenue en janvier, la deuxième prévue en octobre, la baisse de la taxe d'habitation de 30% pour 80% des Français attendue en octobre ainsi que la revalorisation de différents minimas et de la prime d'activité, il a fait valoir que tout ceci était "un ensemble".

"On ne s'interdit aucun piste. Le principe, il est simple: c'est qu'il faut qu'en France le travail paye mieux", en a conclu Benjamin Griveaux.

Brigitte Bourguignon, présidente de la Commission des Affaires sociales de l'Assemblée, a plaidé dans un entretien au Parisien lundi pour le rétablissement de l'exonération de cotisations sociales sur les heures supplémentaires.

Quant au projet d'Edouard Philippe de publier le nom de ceux qui se rendent coupables de fraude fiscale ainsi que "les sanctions prononcées", M. Griveaux a dit qu'il fallait encore "travailler" et souligné que le ministre Gérald Darmanin "a annoncé ce matin que probablement le texte serait bouclé avant l'été".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
294 commentaires - Défiscalisation des heures sup': le gouvernement "ne s'interdit aucune piste"
  • avatar
    Bmv -

    Ah,d'abord Mr. Griveaux on ne fait pas de la publicité pour fumer. .....Ce n'est pas bien de le faire et dire son contraire.......
    Si défiscalisation il y a, le site entreprises embaucher ont moins donc chômage perpétuel ou alors et certainement camouflage c'est le savoir faire de ce gouvernement.C'est à dire on de fiscalisé, mais on trouve un taquet pour que les entreprises n'en fasse pas faire beaucoup .c'est de la poudre de perlimpinpin à la Macron souvenez vous......Au fait,la clim fonctionne à la, l'élysé. ..sinon brigitte pourrait s'en occuper ....

  • avatar
    dombruafr -

    de toute façon il faut être réaliste il n'y a pas assez de travail pour tout le monde ... donc ceux qui bossent on les surchargent les autres restes dehors !oui pragmatique les allemands

  • avatar
    dombruafr -

    de toute façon il faut être réaliste il n'y a pas assez de travail pour tout le monde ... donc ceux qui bossent on les surchagent les autres restes dehors !oui pragmatique les allemands

  • avatar
    GIBAY79 -

    Nous qui copions toujours nos voisins,j ai vu aux infos que les employés d une société Allemande s était mis en gréve et réclamaient à ne faire que 28 heures de travail par semaine.M me Aubry a du bien rigoler en apprenant cela,maintenant ce sont les Allemands qui nous copient

    avatar
    perniz -

    une fois copié la descente aux enfers se fera !!!!

    avatar
    santerre -

    la descente aux enfers pour les allemands non au contraire ils sont mieux armés que nous et surtout pragmatique - la différence entre eux et nous - ils appliquent les ordres .....

  • avatar
    palermo51 -

    Résumé de tous les commentaires sur ce forum, nous avons un gouvernement fait de patrons ou de cadres qui ne pensent qu'au fric,
    au fric qu'ils vont pouvoir se mettre dans les poches.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]