Depuis mai, la grande distribution a vendu pour 300 millions d'euros de masques

Depuis mai, la grande distribution a vendu pour 300 millions d'euros de masques
Masques, coronavirus

Boursier.com, publié le jeudi 27 août 2020 à 18h06

La vente de masques devrait repartir à la hausse "cette semaine" et "la semaine prochaine", avec la rentrée et le port du masque obligatoire en entreprise, a indiqué Nielsen...

Les ventes ne faiblissent pas... Alors que l'obligation du port du masque est étendue dans toute la ville de Paris à partir de vendredi matin, les enseignes françaises de la grande distribution ont déjà vendu pour 300 millions d'euros de masques (jetables et lavables) depuis le 4 mai, comme l'indique Nielsen.

"Avec 14 millions d'euros lors de la semaine du 17 au 23 août, le chiffre d'affaires réalisé par la grande distribution atteint désormais la barre des 300 millions d'euros réalisés depuis le 4 mai", détaille ce jeudi le panéliste dans un communiqué.

Pour rappel, toutes les enseignes alimentaires sont autorisées depuis début mai à vendre des masques grand public (en tissu et réutilisables) et des masques à usage unique. A noter que la plupart d'entre elles se sont engagées à vendre les masques chirurgicaux à prix coûtant...

Nouvelle accélération en vue pour la rentrée

Après une légère baisse du chiffre d'affaires pour la semaine du 10 au 16 août, le cabinet souligne que la vente des masques jetables et lavables vendus dans les hypermarchés, supermarchés, "drives" et magasins de proximité repart ainsi à la hausse. Cette tendance devrait d'ailleurs "se confirmer cette semaine", ainsi que "la semaine prochaine" avec la rentrée scolaire, alors que le masque sera obligatoire dans les espaces clos des établissements scolaires.

Au micro de 'France Inter' ce jeudi, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a de nouveau insisté sur la nécessité du port du masque "tout le temps" pour les adultes et les élèves de plus de 11 ans, y compris à la récréation. "C'était plus simple, pas d'exception, point à la ligne", a-t-il estimé.

Masque obligatoire en entreprise

A compter du 1er septembre, le port du masque sera également obligatoire dans tous les espaces de travail, salles de réunion, open spaces ou ateliers, comme l'avait annoncé la ministre du Travail Elisabeth Borne.

Selon un récent sondage dévoilé par le site Qapa, plus d'un salarié sur quatre (38%) ne veut pas en porter sur le lieu de travail. "Malgré cette opposition, 62% des Français vont porter un masque dans leur société : 36% le feront par obligation et 25% le feront volontairement", précisait le site spécialisé dans l'intérim.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.