Des essais virtuels de maquillage avec Facebook et L'Oréal

Des essais virtuels de maquillage avec Facebook et L'Oréal
L'Oréal stand

Boursier.com, publié le jeudi 09 août 2018 à 15h26

Il sera bientôt possible de tester virtuellement du maquillage sur Facebook. L'Oréal a annoncé jeudi une collaboration de long terme avec le célèbre réseau social. Le numéro un mondial des cosmétiques écrit dans un communiqué que les consommateurs, à travers une connexion directe entre Facebook et ModiFace, la société de "beauty tech" récemment acquise par L'Oréal, pourront tester virtuellement les maquillages de ses marques de cosmétiques phares telles que Maybelline, Urban Decay, Lancôme ou Yves Saint Laurent.

La première expérience sera lancée fin août avec NYX Professional Makeup, et les utilisatrices du réseau aux 2,2 milliards d'"amis" semblent en demande. "Ce qu'on remarque sur nos sites, c'est que quand on a la présence d'un essayage virtuel, les taux de conversion augmentent significativement", a déclaré à Reuters Lubomira Rochet, directrice du digital de L'Oréal.

Les réseaux sociaux sont devenus le plus important moteur de croissance des ventes en ligne du groupe, a-t-elle également indiqué. L'Oréal a réalisé 9,5% de son chiffre d'affaires dans le e-commerce au premier semestre, contre quelque 5% en 2015.

La beauté connectée

Après s'être lancé dans la beauté connectée en 2015 avec "Makeup Genius", une application permettant de simuler sur son smartphone les effets d'un maquillage virtuel, il a notamment mis sur le marché un patch UV La Roche Posay mesurant l'exposition solaire ainsi qu'une brosse connectée.

Le groupe a en outre lancé en début d'année "Style my hair", une application développée par ModiFace permettant de simuler les colorations pour cheveux. Il a aussi investi dans Founders Factory, un incubateur anglais de start-up technologiques, ainsi que dans un des fonds du français Partech Ventures.

Le digital est une priorité stratégique de l'Oréal, qui y a consacré 42% au premier semestre de ses dépenses de médias et y a massivement embauché ces dernières années.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU