Désinformation : Twitter, Facebook et Google auditionnés par le Congrès

Désinformation : Twitter, Facebook et Google auditionnés par le Congrès
téléphone mobile smartphone

Boursier.com, publié le vendredi 19 février 2021 à 15h40

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, le directeur général de Google, Sundar Pichai, et le président de Twitter, Jack Dorsey, devront répondre aux questions des parlementaires le 25 mars.

Les dirigeants de Facebook, Google et Twitter sur le gril le 25 mars aux Etats-Unis... Ils seront auditionnés par un panel de la Chambre américaine des représentants à propos de la "désinformation qui sévit sur les plateformes en ligne", ont annoncé jeudi des représentants.

Deux sous-commissions de la Chambre organiseront une audience entièrement virtuelle à laquelle participeront le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, le directeur général de Google, Sundar Pichai, et le président de Twitter, Jack Dorsey, alors que le Congrès américain étudie la possibilité de modifier les dispositions juridiques protégeant les réseaux sociaux.

Fraude électorale, vaccins...

"Qu'il s'agisse de mensonges sur les vaccins contre le COVID-19 ou d'accusations démenties de fraude électorale, ces plateformes en ligne ont permis à la désinformation de se propager, ce qui a intensifié des crises nationales avec des conséquences sinistres, dans la vie réelle, pour la sécurité et la santé publiques", ont dit le président de la commission de l'Energie et du Commerce de la Chambre, Frank Pallone, et les deux représentants à la tête des sous-commissions.

Ils ont ajouté dans un communiqué commun que "pendant bien trop longtemps, les géants de la tech ont refusé d'admettre le rôle qu'ils ont joué dans la promotion et la diffusion d'informations manifestement fausses auprès de leurs utilisateurs. L'auto-régulation de l'industrie a échoué."

7ème audition pour Zuckerberg depuis 2018

Un porte-parole de Facebook a indiqué que la compagnie avait "hâte de discuter des défis auxquels font face les plateformes en ligne, de ce que nous faisons à ce propos et de réitérer notre conviction que les entreprises ne devraient pas effectuer toutes ces décisions par elles-mêmes." Il s'agira de la septième audition de Mark Zuckerberg devant le Congrès depuis 2018, et de la cinquième pour Jack Dorsey.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.