Destitution de Trump : le rapport d'enquête "accablant"

Destitution de Trump : le rapport d'enquête "accablant"©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 04 décembre 2019 à 00h15

Le rapport d'enquête parlementaire a fait émerger des preuves "accablantes et incontestables" que Donald Trump a abusé de son pouvoir, a annoncé mardi soir son auteur, le démocrate Adam Schiff.

L'enquête des démocrates de la chambre des représentants en vue de la destitution de Donald Trump a franchi mardi une étape supplémentaire, avant le débat juridique qui commencera ce mercredi. L'enquête a fait émerger des preuves "accablantes et incontestables" que le président américain a abusé de son pouvoir, a ainsi annoncé Adam Schiff, le patron de la commission du renseignement à la Chambre des représentants.

Dimanche soir, la Maison Blanche avait de son côté fait savoir que Donald Trump refusait de participer à une audition prévue mercredi devant la commission judiciaire de la Chambre des représentants, le président jugeant la procédure non équitable.

Trump a sollicité l'ingérence de l'Ukraine, selon le rapport

"L'enquête pour destitution a fait émerger des preuves accablantes et incontestables que le président Trump a abusé des pouvoirs de son mandat pour solliciter une ingérence étrangère dans notre élection pour ses gains personnels et politiques. Personne n'est au-dessus de la loi", a indiqué le député sur son compte Twitter.

"L'enquête en destitution a montré que le président Trump, personnellement et par l'entremise d'agents dans et en dehors du gouvernement, a sollicité l'ingérence d'un pays étranger, l'Ukraine, pour favoriser sa campagne de réélection", peut-on encore lire dans le rapport.

"Le président a conditionné une invitation à la Maison blanche et une aide militaire à l'Ukraine à l'annonce d'enquêtes favorables à sa campagne" et il a "entravé" les investigations, détaillent ses auteurs.

La Maison Blanche ironise sur les "frustrations" des démocrates

La Maison Blanche a réagi très rapidement mardi soir, en réfutant en bloc les accusations. "L'imposture de l'enquête en destitution" n'a produit "aucune preuve" contre Donald Trump, a déclaré ainsi la porte-parole de la présidence américaine, Stephanie Grisham, à la suite de la publication du rapport.

"Ce rapport ne reflète rien d'autre que les frustrations" des démocrates, il "se lit comme les divagations d'un blogueur de bas étage qui s'évertue à prouver quelque chose quand il n'y a clairement rien", a-t-elle ajouté.

Le rapport devait être adopté dans la nuit par la commission du renseignement puis transmis à la commission judiciaire de la Chambre des représentants. Celle-ci entamera ce mercredi le débat juridique en vue déterminer si les faits reprochés au président justifient une mise en accusation formelle en vue d'une destitution ("impeachment").

Vos réactions doivent respecter nos CGU.