Deutsche Bank envisage 10.000 supressions de postes

Deutsche Bank envisage 10.000 supressions de postes
Le géant bancaire allemand en difficulté Deutsche Bank veut supprimer quelque 10.000 emplois dans le monde, soit environ un employé sur dix. Ici le siège à Francfort le 26 avril 2018

AFP, publié le mercredi 23 mai 2018 à 16h33

Le géant bancaire allemand en difficulté Deutsche Bank a peaufiné ces dernières semaines un plan pour supprimer quelque 10.000 emplois dans le monde, soit environ un employé sur dix, rapporte mercredi le Wall Street Journal.

Contactée par l'AFP, la banque n'a pas fait de commentaire. Des sources proches du dossier ont toutefois indiqué à l'AFP que les chiffres mentionnés par le Wall Street Journal étaient fiables. 

Les coupes en personnel doivent concerner l'ensemble des régions du monde et des activités: banque de détail, banque d'investissement et gestion d'actifs, ajoute cette même source. 

La première banque allemande a changé en avril de patron, l'allemand Christian Sewing succédant au britannique John Cryan, remercié après trois années de pertes d'affilée et une chute du cours de Bourse de près d'un tiers depuis janvier, les investisseurs ne croyant plus en sa capacité à se redresser durablement. 

Sous la houlette de M. Cryan, arrivé en 2016, la banque avait choisi de réduire la voilure dans les activités à risque, de fermer près de 200 agences en Allemagne et de supprimer 9.000 postes dans le monde par rapport aux effectifs de 2015.

A fin mars, Deutsche Bank comptait encore un peu plus de 97.000 employés à temps plein, dont plus de 42.000 en Allemagne. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.