Deux destroyers américains dans le détroit de Taïwan

Deux destroyers américains dans le détroit de Taïwan
Le destroyer américain USS Antietam amarré au port de Manille, aux Philippines, le 14 mars 2016

AFP, publié le mardi 23 octobre 2018 à 01h15

Deux destroyers américains sont entrés lundi dans le détroit de Taïwan, qui sépare la Chine de l'île, à un moment où les tensions entre Pékin et Washington sont élevées, a indiqué un porte-parole du Pentagone, le colonel Rob Manning.

L'USS Curtis Wilbur et l'USS Antietam "ont effectué un transit de routine" dans ce bras de mer de 180 kilomètres de large, a précisé le colonel Manning au cours d'un point de presse.

Ce transit dans les eaux internationales, en direction du nord-est, "démontre l'engagement des Etats-Unis envers une région Indo-Pacifique libre et ouverte", a-t-il ajouté.

C'est la deuxième fois en trois mois que des navires de guerre américains "transitent" par le détroit de Taïwan, au moment où les prétentions de Pékin en mer de Chine méridionale, où Washington effectue régulièrement des opérations dites "de liberté de navigation", avivent les tensions entre la Chine et les Etats-Unis.

Washington a rompu ses relations diplomatiques avec Taipei en 1979 pour reconnaître Pékin, mais reste l'allié le plus puissant de l'île et son fournisseur d'armes numéro un. Les Etats-Unis ont notamment récemment approuvé une licence permettant la vente de technologies de sous-marins à Taïwan.

Depuis 1979, les relations entre Taïwan et les Etats-Unis se sont faites discrètes pour éviter d'irriter la Chine, qui considère l'île comme partie intégrante de son territoire susceptible d'être reprise par la force.

Pékin a mené dernièrement une série de manoeuvres militaires, dont un exercice à tir réel dans le détroit de Taïwan en avril, déclarant sa volonté de faire face aux "forces indépendantistes" taïwanaises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.