Deux groupes d'investisseuses veulent reprendre la Weinstein Company

Deux groupes d'investisseuses veulent reprendre la Weinstein Company

Le siège de la Weinstein Company, le 13 octobre 2017 à New York

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 10h23

Deux groupes d'investisseurs essentiellement féminins veulent reprendre le studio Weinstein Company menacé de faillite à la suite des accusations de harcèlement, agressions sexuelles ou viols auxquelles fait face son co-fondateur Harvey Weinstein, selon une source proche du dossier et les médias américains.

Un groupe d'investisseurs essentiellement féminin mené par Killer Content, une société de production audiovisuelle, et comprenant la documentariste Abigail Disney et la Fondation des femmes de New York, se prépare à déposer une offre pour acheter certains actifs de film et de télévision de la maison de production fondée par Bob et Harvey Weinstein, selon une source proche du dossier contactée par l'AFP mercredi.

Elles prévoient de reverser une partie des bénéfices à des organisations d'aide aux victimes d'agressions sexuelles. 

Une deuxième offre de reprise est menée par Maria Contreras-Sweet, ancienne directrice de l'agence fédérale des PME pendant l'administration Obama, qui dit dans une lettre au conseil d'administration de la Weinstein Company, qui comprend Bob Weinstein, qu'elle a assemblé "un groupe hors pair de partenaires financiers et conseillers".

Dans cette lettre publiée par plusieurs médias américains dont le magazine en ligne Deadline, Mme Contreras-Sweet estime qu'il est "impératif qu'un conseil d'administration mené par des femmes prenne le contrôle de la société".

Selon Deadline, l'offre de Mme Contreras-Sweet s'élève à 275 millions de dollars.

Sa proposition prévoit une reprise de "l'essentiel du passif" de la Weinstein Company, l'établissement d'un fonds juridique pour faire face aux poursuites qui visent l'entreprise, ainsi qu'un "processus de médiation avec les victimes", mené avec l'avocate Gloria Allred qui représente plusieurs accusatrices de Weinstein.

Plus de 100 femmes disent avoir été victimes de harcèlement ou d'agressions sexuelles de la part d'Harvey Weinstein au cours des quatre décennies passées.

Depuis les premières révélations sur ces accusations début octobre, les projets en cours de la Weinstein Company sont à l'arrêt et de nombreux collaborateurs de longue date ont pris leurs distances. 

 
3 commentaires - Deux groupes d'investisseuses veulent reprendre la Weinstein Company
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Illuminations des Champs-Élysées : Anne Hidalgo accueillie par les huées des forains
    Statut : refusé
    Il y a 45 minutes
    le 23 11 2017 à 12 19

    je ne sais si c'est une bonne Idée que de s'afficher ainsi avec Mlle DEPP dont le père est tout de même accusée de coups et blessures sur une jeune femme, artiste certes mais femme tout de même. Il a mêem été condamné le pirate à payer pour réparation !
    J'espère que Mme Hidalgo qui semble avoir le chic actuellement pour se faire des ennemis de partout ne va pas à avoir en plus à subir les foudres des féministes qui semblent être sur tous les ponts.

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Valls scandalisé que Dieudonné fasse toujours des spectacles
    Statut : refusé
    Il y a une heure
    le 23 11 2017 à 10 08

    C'est vrai que les sketchs et chansons de Dieudonné sont proches d'expressions de brigands. Alors que les "Brigandes" , elles, sont d'un autre niveau. Et ce n'est pas pour tenter d'écrire en écriture inclusive !

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Illuminations des Champs-Élysées : Anne Hidalgo accueillie par les huées des forains
    Statut : refusé
    Il y a 16 minutes
    le 23 11 2017 à 10 20
    En tous cas pour qui crèche à PARIS, plus de crèche ni de marché de noël.

    ce qui est bon dans la démarche de Hidalgo qui a décidément le chique pour ne se faire que des ennemis, c'est qu'elle a permis une prise de conscience et que de nombreux villages et villes, chez les bouseux des campagnes, organisent des marchés de Noël, des f^tes de l'avent. Les Citoyens Républicains, C.A.D. issus de la nation, s'organisent en "clans et tissent du lien social" pour bouter l'idéologie socialisante hors notre territoire.
    MAcron qui vient expliquer qu'il nie la Culture française et Juppé qui veut nous imposer son Europe de l'immigration, ça suffit !

    Place à la nation, place aux Républicains dans une démocratie retrouvée.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]