Deux salariés de Huawei sanctionnés pour avoir posté un tweet depuis un iPhone

Deux salariés de Huawei sanctionnés pour avoir posté un tweet depuis un iPhone
Huawei logo

Boursier.com, publié le vendredi 04 janvier 2019 à 18h05

Ils voulaient envoyer les voeux du groupes à leurs abonnés sur Twitter, mais ont utilisé pour cela le smartphone vedette de leur grand concurrent Apple.

L'équipementier et fabricant de téléphones mobiles chinois Huawei Technologies a infligé des sanctions à deux de ses salariés, leur reprochant d'avoir envoyé des voeux de Nouvel an via un iPhone sur le compte Twitter officiel du groupe. Sur le message, envoyé aux abonnés du fabricant, on pouvait donc lire "envoyé via Twitter pour iPhone", indique l'agence de presse Reuters.

Le tweet a été rapidement supprimé, mais des captures d'écran du message s'étaient déjà propagés sur les réseaux sociaux.

Dans une note interne de Huawei en date du 3 janvier consultée par Reuters, Chen Lifang, directeur du conseil d'administration du groupe, a déclaré: "L'incident a causé des dommages à la marque Huawei". Ses smartphones P sont en effet en concurrence avec les modèles d'Apple.

Problèmes de VPN

Selon Huawei, les voeux du Nouvel an ont été envoyés depuis un iPhone en raison de "problèmes de VPN" (réseau privé virtuel) sur un ordinateur qui ont contraint Sapient, un prestataire extérieur de services pour réseaux sociaux, à recourir au smartphone d'Apple.

Dans sa note interne, Huawei considère que cet incident témoigne d'un manquement dans les procédures de contrôle. Le groupe a dit avoir rétrogradé d'un rang deux salariés jugés responsables et réduit leur salaire mensuel de 5.000 yuans (639 euros). Le salaire du directeur du marketing numérique de Huawei sera également gelé pendant 12 mois.

Deuxième fabricant mondial de smartphones

Twitter, comme nombre de services en ligne occidentaux tels que Facebook et Alphabet, est bloqué en Chine, où les autorités exercent un important contrôle sur internet. Pour se connecter à ces réseaux, l'usage d'un VPN (réseau privé virtuel) est indispensable.

Huawei a ravi à Apple le titre de deuxième fabricant de smartphones en termes de volumes sur la période janvier-septembre (le premier est Samsung).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.