Dieselgate : Volkswagen devant la justice en Allemagne

Dieselgate : Volkswagen devant la justice en Allemagne
Volkswagen logo

Boursier.com, publié le lundi 10 septembre 2018 à 15h55

Le géant de l'automobile allemand, Volkswagen, fait face à partir de ce lundi au premier procès d'envergure dans l'affaire du Dieselgate. Trois ans après la révélation du scandale des moteurs truqués, le tribunal régional de Brunswick en Allemagne doit déterminer si le constructeur aurait dû avertir ses actionnaires de la tricherie pour leur éviter de lourdes pertes.

Avertir les actionnaires

En septembre 2015, les autorités américaines accusent la société d'avoir équipé 11 millions de ses voitures de logiciels permettant de fausser les tests antipollution. La réaction du marché ne se fait pas attendre. Le titre perd jusqu'à 40% en deux jours.

Le groupe publiera quelques jours plus tard un communiqué aux actionnaires. Trop tard selon eux, Volkswagen aurait dû les prévenir avant. Les actionnaires estiment, en effet, que la société devait savoir depuis longtemps que les véhicules équipés de ces moteurs ne respectaient pas les normes en vigueur. C'est ce qui pousse aujourd'hui les investisseurs à attaquer la firme en justice. Ils demandent près de 9 milliards d'euros de dommages et intérêts.

Un procès sur plusieurs années

Volkswagen assure, de son côté, que les dirigeants n'étaient pas au courant de telles pratiques, qu'elles étaient le fait de quelques ingénieurs ayant agi sans l'aval de la direction. Le procès doit durer plusieurs années. Pour l'instant, la facture du dieselgate a déjà coûté 27 milliards d'euros au fleuron de l'industrie allemande qui a dû s'acquitter d'amendes en Europe et aux Etats-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.