Distribution: Sainsbury en discussion avec Walmart pour le rachat d'Asda

Distribution: Sainsbury en discussion avec Walmart pour le rachat d'Asda
Un supermarché Asda dans le sud de Londres, le 10 janvier 2018

AFP, publié le samedi 28 avril 2018 à 17h25

L'enseigne britannique de grande distribution Sainsbury's a annoncé samedi être en discussion avec le géant américain Walmart pour lui racheter son concurrent Asda, une opération d'ampleur qui pourrait aboutir à la création du numéro un de la distribution au Royaume-Uni.

"Sainsbury's confirme être en discussions avancées avec Walmart concernant un rapprochement des activités de Sainsbury's et Asda", a indiqué le groupe dans un communiqué, à la suite d'informations de presse faisant état de l'existence de ces négociations. 

Une annonce sera faite lundi à 07H00 locales (06H00 GMT), a-t-il précisé. 

Selon la télévision britannique Sky News, qui a dévoilé l'information, le montant de la transaction pourrait atteindre 10 milliards de livres (11,4 milliards d'euros).

Si les négociations allaient à leur terme, le rachat du numéro 3 britannique Asda par son rival Sainsbury's, deuxième derrière Tesco, donnerait naissance au premier groupe de distribution au Royaume-Uni avec quelque 2.800 supermarchés et supérettes.

Selon le cabinet Kantar Worldpanel, Tesco détient une part de marché de 27,6% tandis que Sainsbury's et Asda en possèdent chacun près de 16%. A eux deux, Lidl et Aldi se partagent 12,6% du marché britannique. 

Ce rapprochement "changerait la donne pour le marché britannique de l'alimentation", a estimé Richard Lim, de la société d'études spécialisées dans la distribution Retail Economics, interrogé sur la BBC.

- Concurrence féroce -

Les grandes enseignes font face à une féroce concurrence sur le marché britannique, où les acteurs historiques sont sous pression compte tenu des importants gains de parts de marché réalisés par les enseignes de maxidiscompte comme les allemands Aldi et Lidl. 

Sans compter les ambitions des géants d'internet comme Amazon et son rachat récent des magasins américains bio Whole Foods, présents au Royaume-Uni notamment dans la livraison à domicile.

Les supermarchés britanniques rivalisent donc d'offres promotionnelles pour conserver les faveurs des clients, à la recherche de prix cassés sur fond de baisse de leur pouvoir d'achat dans un contexte de Brexit, de dégringolade de la livre sterling et d'inflation accélérée

Dans cet environnement difficile, Sainsbury's avait annoncé en octobre 2017 la suppression de 2.000 emplois dans son personnel de ressources humaines au Royaume-Uni, sur un effectif total de plus de 150.000 personnes. 

Les enseignes britanniques ont également riposté en se lançant dans des acquisitions afin de se fortifier.  

Pour se diversifier, Sainsbury's avait racheté en 2016 la société de ventes par catalogue Argos, active notamment dans la vente de produits électroniques grands publics et d'électroménager.

Plus récemment, le géant Tesco a bouclé en mars dernier l'acquisition du principal grossiste alimentaire du Royaume-Uni, Booker, pour 3,7 milliards de livres afin de renforcer sa force de frappe sur son marché domestique. 

Un éventuel rapprochement de Sainsbury's avec Asda devra recevoir l'approbation de l'Autorité britannique de la concurrence (CMA). 

Dans un communiqué, Vince Cable, le leader du Parti libéral-démocrate britannique (centre), dans l'opposition, a demandé que le gendarme de la concurrence lance "immédiatement" une enquête sur cette opération qui "menace de créer des monopoles locaux encore plus concentrés" au Royaume-Uni, déjà "dominé par une poignée de grands acteurs". 

Asda Group était tombé en 1999 dans l'escarcelle de Walmart, le numéro un mondial de la distribution dont la capitalisation boursière s'élevait à 257,7 milliards de dollars à la clôture vendredi.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.