Donald Trump change de ton et appelle à porter le masque

Donald Trump change de ton et appelle à porter le masque
Donald Trump à Washington, répondant aux questions sur l'enquête pour destitution.

Boursier.com, publié le mercredi 22 juillet 2020 à 10h57

La situation va probablement empirer, avant de s'améliorer, a admis le président américain. "Nous implorons les jeunes Américains d'éviter les bars bondés et les rassemblements en lieux clos bondés", a-t-il déclaré.

Changement de ton radical pour Donald Trump, alors que les Etats-Unis voient chaque jour les chiffre des contaminations au coronavirus grimper un peu plus... Le président américain a encouragé mardi la population du pays à porter un masque quand la distanciation sociale n'est pas possible, afin de contribuer aux efforts pour endiguer la propagation de l'épidémie de coronavirus.

Durant son premier point de presse depuis plusieurs mois sur la crise sanitaire, Donald Trump a déclaré aux journalistes à la Maison blanche que la situation allait probablement empirer avant de s'améliorer. "Nous implorons les jeunes Américains d'éviter les bars bondés et les rassemblements en lieux clos bondés", a-t-il déclaré.

Les Etats-Unis ont enregistré plus de 60.000 nouveaux cas de contamination en 24 heures, et la gestion de la crise par Washington pèse fortement sur la popularité de Trump, candidat à sa propre succession pour l'élection présidentielle de novembre.

Il porte un masque

Le président américain s'était au départ montré réfractaire à l'idée de porter un masque... Il s'est protégé publiquement le visage pour la première fois lors d'une récente visite dans un centre hospitalier de l'armée. Il s'est néanmoins refusé à se munir d'un masque pour s'exprimer devant la presse.

Alors qu'une flambée des nouveaux cas de contamination est constatée dans de nombreux Etats à travers le pays, notamment en Floride, Texas et Arizona - des Etats à fort enjeu politique -, Donald Trump a changé de ton sur la crise sanitaire pour tenter de placer l'épidémie sous contrôle.

Même dans l'ascenseur

"Nous demandons à tout le monde, quand la distanciation sociale n'est pas possible, de porter un masque, de se munir d'un masque. Que vous aimiez les masques ou pas, ils ont un impact, ils auront un effet et nous avons besoin du maximum possible", a dit le chef de la Maison blanche.

Il a indiqué qu'il commençait à s'habituer au port du masque et qu'il en portera un lorsqu'il se trouvera au sein d'un groupe ou dans un ascenseur. "J'en utiliserai, avec joie", a déclaré Trump. "Tout ce qui peut potentiellement aider (...) est une bonne chose".

La Californie particulièrement touchée

La Californie est devenue mardi le deuxième Etat américain à franchir les 400.000 cas de contamination au nouveau coronavirus, selon un décompte réalisé par l'agence de presse Reuters à partir des données des comtés. Etat le plus peuplé des Etats-Unis, la Californie compte désormais 400.166 cas de contamination alors que New York, épicentre initial de l'épidémie dans le pays, en recense environ 412.800.

La coronavirus se propage toutefois nettement plus vite en Californie, qui devrait ainsi bientôt dépasser l'Etat de New York. La Californie affiche une moyenne de 8.300 nouveaux cas par jour en juillet contre 700 à New York.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.