Donald Trump crée encore la polémique sur Twitter après sa rencontre avec Poutine

Donald Trump crée encore la polémique sur Twitter après sa rencontre avec Poutine©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 18 juillet 2018 à 15h11

Donald Trump s'est montré ravi de sa rencontre avec le président russe Vladimir Poutine. Le président américain a comme à son habitude transmis quelques messages via son compte Twitter, en direction de ses électeurs, de la presse, mais également de l'Union européenne.

Une comparaison avec le sommet de l'OTAN

"La rencontre entre le Président Poutine et moi-même a été un grand succès", a tout d'abord écrit Donald Trump. Il s'est en effet entretenu avec le chef d'Etat russe à Helsinki dans le but de réchauffer les relations entre les deux pays, au point mort depuis de longues années.

While NATO Brussels triumph, pace, Russia be, run, success. Many meeting.. - Donald J. Trump (@realDonaldTrump)
....Russia North Korea, along. There rush, remain! Big North Korea process! - Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

Le président américain a souligné le fait que, selon lui, la rencontre avec Poutine pourrait être bien plus fructueuse que le sommet de l'Otan qui a eu lieu la semaine dernière : "Alors que la réunion de l'OTAN à Bruxelles était un triomphe reconnu, avec des milliards de dollars ajoutés par les pays membres à un rythme plus rapide, la rencontre avec la Russie pourrait s'avérer, à long terme, un succès encore plus grand. Beaucoup de choses positives sortiront de cette réunion".

Des critiques qui fusent

Depuis cette rencontre, une polémique a grandi, à propos des accusations d'ingérence de la Russie lors de l'élection présidentielle de 2016. En conférence de presse, Donald Trump a d'abord affirmé qu'il croyait son homologue russe, certain que cela n'était pas arrivé, mettant ainsi en cause l'enquête menée par les services secrets américains. Le lendemain, le chef de l'Etat est revenu sur ses propos assurant qu'il avait commis un lapsus, et qu'il avait confiance en ses enquêteurs.

Une polémique et une rencontre, plus globalement, qui ont suscité de nombreuses réactions. Vingt-quatre heures après ce sommet, l'ancien président américain Barack Obama a pris la parole en Afrique du sud, où il est allé rendre hommage à Nelson Mandela. Il a mis en garde contre "l'ascension des hommes forts", et regretté une "époque incertaine".

Some HATE I President Putin Russia. They this. It's Trump Derangement Syndrome! - Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.