Donald Trump lance sa propre plateforme de communication

Donald Trump lance sa propre plateforme de communication
Twitter et Donald Trump

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 05 mai 2021 à 13h35

Fin mars, l'un de ses principaux conseillers, assurait que cette nouvelle plateforme allait "complètement redéfinir les règles du jeu" dans l'univers des réseaux sociaux et devrait attirer "des dizaines de millions d'utilisateurs"...

Fin mars, l'un de ses principaux conseillers, assurait que cette nouvelle plateforme allait "complètement redéfinir les règles du jeu" dans l'univers des réseaux sociaux et devrait attirer "des dizaines de millions d'utilisateurs"...

Donald Trump fait son retour en ligne... Banni de Twitter, Facebook et d'autres réseaux sociaux après l'attaque contre le Capitole à Washington le 6 janvier par ses partisans, l'ancien président américain a dévoilé mardi un nouveau site web de "communication", baptisé "Depuis le bureau de Donald J. Trump".

Hébergée sur le site "Save America" dédié à Donald Trump, cette nouvelle plateforme compile les courts textes façon communiqués de presse qu'il publiait déjà sur son site internet et doit lui permettre de "parler librement et en toute sécurité".

Ce site, qui s'inspire quelque peu du fil d'actualités Twitter, prend en fait la forme d'un simple blog. Aucune interaction n'est possible entre les internautes et l'ancien dirigeant, qui se contentait jusqu'ici de communiqués de presse, de publications sur les réseaux sociaux alternatifs ou d'apparitions dans les médias pour communiquer.

Aucune interaction possible

En effet, un bouton "j'aime" encadre les publications qui peuvent être partagées sur Twitter et Facebook, mais personne ne peut répondre ou interagir avec ses messages. Les utilisateurs qui le souhaitent peuvent toutefois recevoir une notification à chaque publication.

Fin mars dernier, Jason Miller, l'un des principaux conseillers de l'ancien président américain, avait assuré à 'Fox News' que cette nouvelle plateforme allait "complètement redéfinir les règles du jeu" dans l'univers des réseaux sociaux et devrait attirer "des millions et des millions, des dizaines de millions d'utilisateurs".

De nombreuses railleries

Le lancement de cette plateforme a été particulièrement moqué sur les réseaux sociaux. "Il a finalement trouvé comment poster des déclarations... sur son site web ?", ironise sur Twitter le journaliste de 'CNN' Oliver Darcy.

Face aux nombreuses railleries, Jason Miller a tweeté mardi que ce nouveau site n'était pas la plateforme de médias sociaux annoncée fin mars et dont il avait fait l'éloge. "Le site web du président Trump est une excellente ressource pour trouver ses dernières déclarations et les faits saillants de son premier mandat, mais ce n'est pas une nouvelle plateforme de médias sociaux. Nous aurons des informations supplémentaires à ce sujet très prochainement", a-t-il écrit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.