Donald Trump prêt à quitter la Maison blanche ?

Donald Trump prêt à quitter la Maison blanche ?
Melania Trump et Donald Trump au Cleveland Hopkins International Airport avant le premier débat présidentiel Trump - Biden.

Boursier.com, publié le lundi 16 novembre 2020 à 11h25

Le président américain a reconnu implicitement plusieurs fois au cours du weekend que Joe Biden pourrait lui succéder, non sans évoquer des fraudes.

Donald Trump sur le point d'admettre sa défaite ? L'actuel locataire de la Maison blanche a semblé reconnaître pour la première fois dimanche que son rival démocrate Joe Biden avait remporté l'élection présidentielle aux Etats-Unis, mais à sa manière bien particulière.

"Il a gagné parce que l'élection était truquée", a écrit sur son compte Twitter le président républicain, en partageant une vidéo de Fox News et en réitérant ses accusations de fraudes.

Fraude et médias complices

Donald Trump affirme de nouveau dans son tweet que le parti républicain n'a pas pu déployer de scrutateurs dans certains bureaux de vote et d'observateurs au moment du dépouillement, notamment en Pennsylvanie, une accusation restée sans preuve jusqu'à présent.

Why does the Fake News Media continuously assume that Joe Biden will ascend to the Presidency, not even allowing our side to show, which we are just getting ready to do, how badly shattered and violated our great Constitution has been in the 2020 Election. It was attacked,..
- Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

Il accuse aussi la société qui a fourni le logiciel servant à comptabiliser les voix d'appartenir à la "gauche radicale", ou encore les médias d'être complices de la fraude.

Fidèle à ses habitudes sur les réseaux sociaux, Donald Trump a d'ailleurs précisé dans un autre tweet que Joe Biden n'avait gagné selon lui "qu'aux yeux des MÉDIAS FAKE NEWS". "Je ne concède RIEN. Le combat n'est pas terminé. C'était une ELECTION TRUQUÉE!"

306 électeurs pour Joe Biden

Donald Trump avait déjà reconnu implicitement vendredi que Joe Biden pourrait lui succéder à la Maison blanche en janvier. Il avait déclaré à propos de la possible mise sur le marché d'un vaccin contre le coronavirus, qu'il ne savait pas quelle administration en aurait la responsabilité.

Selon les projections de l'institut Edison Research, qui travaille pour les grands réseaux de télévision américains, Joe Biden a remporté l'élection du 3 novembre avec 306 grands électeurs contre 232 à son adversaire républicain.

Désignation le 14 décembre

Les États ont jusqu'au 8 décembre pour choisir les électeurs du Collège électoral, qui désignera officiellement le nouveau président le 14 décembre.

Le refus de Donald Trump d'accepter la défaite a bloqué la transition officielle. Les services généraux de l'administration américaine (GSA), qui débloquent des fonds pour le nouveau président élu, n'ont pas encore reconnu la victoire de Joe Biden, qui n'a donc pas accès aux locaux et aux ressources du gouvernement fédéral.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.