Donald Trump promulgue la baisse des impôts et part en vacances

Donald Trump promulgue la baisse des impôts et part en vacances

Le président américain Donald Trump dans le Bureau ovale le 22 décembre 2017, lors de la promulgation de la réforme des impôts

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 22 décembre 2017 à 18h10

Le président américain Donald Trump a promulgué vendredi la baisse d'impôts pour les entreprises et les ménages adoptée par le Congrès cette semaine, tenant sa promesse de la signer avant Noël.

Le dirigeant a signé la loi dans le Bureau ovale, devant les caméras, avant de partir en vacances dans son club privé de Mar-a-Lago, en Floride.

"Nous voulions attendre jusqu'au 7 ou 8 janvier pour une cérémonie formelle, mais toutes les télévisions se demandaient si j'allais tenir ma promesse et promulguer la loi avant Noël, donc j'ai tout de suite demandé qu'on la prépare", a-t-il déclaré, assis derrière son bureau.

"Une famille moyenne de quatre personnes gagnant 75.000 dollars verra son impôt baisser de plus de 2.000 dollars", a-t-il ajouté. "Ils commenceront à le voir en février."

"Cette loi est vraiment pour la classe moyenne et pour l'emploi. Les emplois viennent des entreprises et on voit déjà le résultat. Les entreprises se déchaînent déjà", a-t-il dit, citant des groupes qui ont annoncé cette semaine des primes pour leurs salariés ou de nouveaux investissements.

Donald Trump, qui n'a pas organisé de conférence de presse de fin d'année à Washington, a passé un moment à répondre aux journalistes, occasion de vanter le bilan de sa première année, selon lui la plus productive de l'histoire.

"Nous avons plus de victoires parlementaires que tous les autres présidents", a-t-il affirmé, citant le nombre de lois adoptées et de réglementations abrogées.

D'un point de vue strictement arithmétique, il a toutefois promulgué moins de 100 lois (la plupart mineures), soit moins que ses neuf derniers prédécesseurs au même point, selon le site GovTrack.

Il a également évoqué les infrastructures comme la probable prochaine réforme de 2018.

"Les infrastructures, c'est de loin le plus facile. Les gens le veulent. Les républicains et les démocrates", a-t-il dit. "J'aurais pu commencer par les infrastructures, mais je voulais garder le plus facile pour la suite".

Le Congrès, à majorité républicaine, a définitivement adopté la réforme de la fiscalité mercredi, quand une grande cérémonie de célébration a eu lieu à l'extérieur de la Maison Blanche.

"La plus grande réforme de la fiscalité depuis une génération est désormais inscrite dans la loi", s'est félicité vendredi le président républicain de la Chambre des représentants, Paul Ryan, dans un communiqué. "Comme promis, les Américains commenceront l'année avec un nouveau code des impôts."

Le milliardaire a également promulgué vendredi un texte distinct de financement temporaire de l'Etat fédéral, jusqu'au 19 janvier, qui permet d'éviter une fermeture des administrations fédérales vendredi à minuit.

Ce texte inclut aussi plus de quatre milliards de dollars pour l'achat et le développement de missiles et la construction d'une nouvelle base de missiles intercepteurs en Alaska.

 
5 commentaires - Donald Trump promulgue la baisse des impôts et part en vacances
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article : La France fait ses adieux aux cabines téléphoniques
    Statut : refusé Il y a 35 minutes le 24 12 2017 à 11 14


    M. Hamon qui semble avoir su démontrer son goût prononcé pour les vieilles reliques, les totems idéologiques devrait se porter acquéreur d'une cabine à téléphoner, un peu spacieuse, de façon à adapter la taille des bureaux nécessaires au PS suite à la vente de Solférino. Acte de bravoure qui restera accroché à M. Hamon et ses actes téléphonés et si semblables à ceux du "22 à Asmières" comme peuvent l'être des vieilles casseroles et des vieux poêlons ne servant plus que des soupes bien rances.

    Les lignes fixes comme des chaînes accrochées aux pattes des citoyens, c'est fini en nos jours décents, on est passé dans le monde moderne , le TSS , Tout Sauf Socialiste, même un panda peut le comprendre, c'est pour vous dire !

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    elles sont aussi abruties l'une que l'autre : c'est la grande Trompette et sa fidèle disciple la petite tapette de Mafiosette ... les 2 engins accouplés pas trop fatigués vont prendre des vacances bien méritées ...

    avatar
    pigeonxxl38 -

    ah t'es un chouette Mafiosi hi hi hi hi hi ..........

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article :Catalogne : victoire indépendantiste et casse-tête
    Statut : refuséIl y a 44 minutes le 22 12 2017 à 19 23


    En fait je pense que c'est inscrit dans les gènes des catalans que de vouloir l'indépendance. regardez en France Hidalgo à Paris est pas loin de faire la même chose . encore quelques années et la riche région Parisenne va demander son indépendance par rapport au reste de la France .

  • avatar
    g123 -

    au moins lui il s'occupe de son peuple dans le bon sens

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article : L'arbitra ge du Crédit Lyonnais arrive au mauvais moment pour le PDG d'Orange
    Statut : refusé Il y a 18 heures le 20 12 2017 à 18 44

    D'autant qu'il a cassé la tirelire d'orange pour faire venir Obama de façon à permettre à M. macron de faire le buzz.
    Ya pas de justice !

    Et il semble faire ce qu'il peut le PDG d'orange pour faire taire sur ce forum.
    Bref il flattait dans le sens du poil et manque de pot.
    MAis attendons de voir, pour l'instant c'est présomption d’innocence.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]