Données personnelles : la Cnil lance une enquête sur le réseau social Clubhouse

Données personnelles : la Cnil lance une enquête sur le réseau social Clubhouse
Clubhouse

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 17 mars 2021 à 13h37

Le gendarme français des données personnelles cherche à déterminer si l'application éditée par la société américaine Alpha Exploration respecte le Règlement général sur la protection des données (RGPD), en vigueur dans l'Union européenne.

Le gendarme français des données personnelles cherche à déterminer si l'application éditée par la société américaine Alpha Exploration respecte le Règlement général sur la protection des données (RGPD), en vigueur dans l'Union européenne.

Clubhouse, trop gourmand en matière de données personnelles ? Saisie d'une plainte contre le nouveau réseau social à la mode, qui permet de discuter par messages vocaux, la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) a indiqué ce mercredi avoir lancé une enquête en France. L'application est soupçonnée d'enfreindre les règles sur la protection des données.

Le gendarme français des données personnelles cherche ainsi à déterminer si cette application, éditée par la société américaine Alpha Exploration, respecte le Règlement général sur la protection des données (RGPD), en vigueur dans l'Union européenne.

"S'il était confirmé que l'application éditée par cette société ne respecte pas le RGPD, la Cnil pourra, le cas échéant, faire usage de ses propres pouvoirs répressifs", indique un communiqué. L'enquête fait suite à une plainte qui a amené la Cnil a interrogé le 12 mars Alpha Exploration.

Une pétition circule

"Par ailleurs, une pétition rassemblant à ce jour plus de 10.000 signatures circule actuellement pour alerter la Cnil sur de possibles atteintes à la vie privée par l'application Clubhouse", note l'autorité.

Pour rappel, l'application Clubhouse, créée il y a un an par deux diplômés de Stanford a profité de la crise sanitaire et des confinements pour rapidement s'imposer, aidé aussi par son côté club privé et "select". Le réseau social n'est disponible que sur invitation (chaque utilisateur dispose de deux invitations seulement au départ) et sur les appareils de la marque Apple.

Des failles de sécurité

L'application permet aux utilisateurs de créer ou d'accéder à des salons pouvant compter jusqu'à 5.000 membres, sur des sujets très variés, où les auditeurs peuvent être passifs, mais aussi demander la parole. Plusieurs personnalités, telles que le fondateur de Tesla et SpaceX Elon Musk, ont contribué à sa renommée ces dernières semaines...

Ces dernières semaines, Clubhouse a toutefois été pointé du doigt pour des failles de sécurité, suite à la publication d'un rapport du Stanford Internet Observatory, sur certaines métadonnées des utilisateurs qui ne sont pas chiffrées et les fichiers audios enregistrés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.