"Donner un prix au carbone" Antoine Frérot, Veolia

"Donner un prix au carbone" Antoine Frérot, Veolia

La Tribune, publié le vendredi 07 décembre 2018 à 14h34

[24 Tribunes pour la COP24 | 4/24 ] Le climat change, mais nos économies changent-elles pour devenir à bas carbone?? Nous savons ce qu'il convient de faire, mais force est de reconnaître que nos efforts ne sont pas à la hauteur des enjeux du réchauffement climatique. Par Antoine Frérot, Président-directeur général de Veolia

Pour cela, il nous faut collectivement et individuellement en faire plus, plus vite, plus longtemps. Plus, parce que l'économie à bas carbone demeure marginale à l'échelle mondiale. Plus vite, car si nous n'inversons pas d'ici une décennie la tendance en matière de rejets de gaz à effet de serre, alors nous aurons perdu nos chances de cantonner les dégâts climatiques à un niveau gérable. Plus longtemps, car le problème de la maîtrise des émissions

Lire la suite sur La Tribune

Vos réactions doivent respecter nos CGU.