e-commerce : qui sont les gagnants et les perdants de la crise sanitaire ?

e-commerce : qui sont les gagnants et les perdants de la crise sanitaire ?
entrepôt e-commerce vente en ligne à distance fevad
A lire aussi

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 04 mai 2021 à 06h28

Le classement des gagnants reste inchangé, avec en tête le groupe chinois de e-commerce Alibaba, devant Amazon et deux autres géants chinois JD.com et Pinduoduo.

Le classement des gagnants reste inchangé, avec en tête le groupe chinois de e-commerce Alibaba, devant Amazon et deux autres géants chinois JD.com et Pinduoduo.

Le coronavirus a décidément dopé les ventes sur internet, mais tous les secteurs n'en ont pas profité, selon un rapport de la Cnuced (Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement). L'essor spectaculaire du commerce électronique dans le contexte des restrictions a fait passer la part des ventes au détail en ligne de 16% à 19% du total de cette activité en 2020, selon cette étude.

Bond des ventes en ligne

Les ventes au détail en ligne ont nettement progressé dans plusieurs pays, la République de Corée affichant la part la plus élevée avec 25,9% en 2020, contre 20,8% l'année précédente. Suivent la Chine, avec une part de 24,9%, et le Royaume-Uni (23,3%).

La pandémie de COVID-19 a également entraîné des résultats contrastés pour les principales entreprises de commerce électronique 'B2C'. Les données relatives aux 13 principales entreprises de commerce électronique, dont 11 sont originaires de Chine et des États-Unis, révèlent un renversement notable de la situation pour les plateformes offrant des services tels que le covoiturage et les voyages.

Les gagnants, les perdants

La plateforme américaine de VTC Uber fait ainsi partie des grands perdants, avec une forte baisse (-10,9%) de la valeur brute des marchandises (VBM). Même punition pour l'agence de voyages en ligne Expedia, qui est passée dans le classement de la 5ème place en 2019 à la 11ème en 2020. Booking tombe de la 6ème à la 12ème et Airbnb, qui a été introduit en bourse en 2020, de la 11ème à la 13ème place.

Le haut du palmarès des gagnants reste inchangé, avec en tête le groupe chinois de e-commerce Alibaba, devant Amazon et deux autres géants chinois JD.com et Pinduoduo. Les gains ont été particulièrement importants pour Shopify (VBM en hausse de 95,6%) et Walmart (72,4%).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.