Ecologie, chômage, pouvoir d'achat... les principales annonces de Jean Castex

Ecologie, chômage, pouvoir d'achat... les principales annonces de Jean Castex©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 15 juillet 2020 à 15h59

Le Premier ministre a annoncé qu'il aménagerait la réforme de l'assurance chômage dont une partie des mesures devaient entrer en vigueur en septembre.

Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé mercredi lors de son discours de politique générale qu'il aménagerait la réforme de l'assurance chômage dont une partie des mesures devaient entrer en vigueur en septembre. "Pour tenir compte du contexte de la crise, nous allons aménager la réforme de l'assurance chômage", a-t-il déclaré devant les députés. "Ce sera l'un des points que nous aborderons vendredi dans le cadre de la conférence du dialogue social."

Le Premier ministre doit rencontrer vendredi l'ensemble des partenaires sociaux pour élaborer un calendrier de discussions concernant les prochains chantiers sociaux du gouvernement.

Plan de relance

Jean Castex a aussi annoncé que le plan de relance consacrerait 20 milliards d'euros à la rénovation thermique des bâtiments.

"Nous pouvons redevenir une grande nation industrielle par l'écologie. Mais la transition écologique interroge aussi le quotidien de chaque citoyen, sa façon de consommer, de se déplacer, de se loger. Rien ne serait plus inefficace ou injuste que de demander à certains de nos concitoyens, qui n'en ont tout simplement pas les moyens, de changer brutalement leur mode de consommation ou de déplacement. A nous de concilier transition écologique et pouvoir d'achat."

Le Premier ministre a annoncé des investissements dans la filière agricole afin de favoriser "une alimentation de qualité locale" ainsi qu'un "plan vélo" ambitieux et une régulation de la publicité pour "réduire la surconsommation de produits polluants." "Nous allégerons les impôts qui pèsent sur la production en France", a aussi déclaré Jean Castex.

Allocation de rentrée

Jean Castex a promis de revaloriser dès le mois de septembre l'allocation de rentrée scolaire pour soutenir les ménages les plus précaires. "Nous avons pris des mesures de soutien fortes pendant le confinement, aide à quatre millions de foyers précaires, aides aux jeunes, plan d'aide alimentaire d'urgence. La solidarité nationale doit continuer d'agir à plein", a-t-il expliqué.

"Des mesures de soutien pour nos concitoyens les plus précaires seront donc prises. L'allocation de rentrée scolaire sera revalorisée de façon exceptionnelle dès la rentrée de septembre." Il a ajouté que le plan pauvreté lancé par le précédent gouvernement serait "poursuivi et amplifié" en fonction de l'évolution de la conjoncture.

De l'argent pour la santé

Il a promis 6 milliards d'euros d'investissement dans le système de santé dans le cadre du plan de relance, ainsi que 13 milliards d'euros de reprise de la dette hospitalière

"L'objectif est de donner davantage de souplesse aux établissements, d'intégrer la qualité des soins dans les règles de financement des hôpitaux et des médecins de ville, de mettre l'accent sur la prévention, (...) et d'impliquer davantage les élus des territoires à la gestion du système de santé".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.