EDF annonce un vaste "plan solaire" pour la France

Chargement en cours
 Logo du groupe Electricite de France le 20 octobre 2016 à Paris

Logo du groupe Electricite de France le 20 octobre 2016 à Paris

1/2
© AFP, LIONEL BONAVENTURE
A lire aussi

AFP, publié le lundi 11 décembre 2017 à 18h41

Pressé par le gouvernement d'annoncer un projet précis pour le développement des énergies renouvelables, le groupe EDF a dévoilé lundi un "plan solaire" sur 15 ans pour développer massivement le photovoltaïque en France.

L'électricien veut développer 30 gigawatts de puissance installée dans le pays entre 2020 et 2035. C'est quatre fois les capacités actuelles de production d'énergie solaire en France, qui sont d'environ 7,4 GW au total actuellement, dont seulement une fraction pour EDF.

Ce projet représente un investissement potentiel total de 25 milliards d'euros, qui sera aussi porté par des partenaires, a indiqué le PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy lors d'une conférence de presse.

"On lance un grand plan solaire en France avec des objectifs très ambitieux", a-t-il déclaré.

EDF est déjà assez présent dans le solaire à l'international via sa filiale EDF Energies Nouvelles mais "aujourd'hui c'est en France que nous voulons concrétiser encore davantage notre ambition", a-t-il ajouté.

Le solaire ne représente que 1,6% de la production d'électricité en France, contre 6,2% en Allemagne par exemple. Pourtant l'Hexagone a du potentiel, se classant cinquième pour son ensoleillement en Europe.

Ce projet représente "plusieurs milliers d'emplois induits" et nécessitera de libérer 25.000 à 30.000 hectares de terrains, a précisé Jean-Bernard Lévy. EDF s'est dit prêt à utiliser des surfaces issues de son patrimoine foncier: terrains à proximité des centrales nucléaires, reconversion de friches industrielles ou de sites en démantèlement.

Concrètement, EDF compte surtout développer des grandes fermes solaires au sol. A cela s'ajouteraient des capacités photovoltaïques sur les toitures de certains bâtiments (maisons, hangars, centres commerciaux...).

- Appels d'offres -

Pour que ces projets se concrétisent, il faudra que le gouvernement lance des appels d'offres via la Commission de régulation de l'énergie (CRE), auxquels EDF pourra répondre.

Le gouvernement a fait un premier pas lundi en annonçant qu'il augmentait de plus des deux tiers le volume annuel des appels d'offres solaires, à 2,45 GW contre 1,45 GW jusqu'à maintenant.  

Les annonces d'EDF, à la veille du "One Planet Summit" organisé pour les deux ans de l'accord mondial de Paris contre le réchauffement climatique, semblent répondre aux demandes du gouvernement. L'Etat français est actionnaire de l'entreprise à hauteur de 83,40% et a publiquement mis la pression sur EDF récemment.

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot avait ainsi demandé à EDF un "plan précis" pour assurer le développement des énergies renouvelables en France. 

Le gouvernement a été récemment contraint d'abandonner la date de 2025 pour réduire à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité française. Mais il souhaite réaliser cet objectif d'ici peut-être 2030 ou 2035, sans augmenter les émissions de gaz à effet de serre, ce qui suppose de développer massivement les énergies renouvelables.

Or les projets éoliens peinent à se concrétiser face à l'opposition d'associations ou des riverains et aux lourdeurs administratives. "Il est très difficile aujourd'hui d'implanter en France des fermes éoliennes d'importance. On arrive à faire quatre machines par-ci, six machines par là", a déploré Jean-Bernard Lévy.

"Le potentiel éolien français, qu'il soit à terre ou en mer, nous pensons que dans une première étape il va continuer à croître mais il est limité. Là où le potentiel est le plus important pour nous, c'est dans le solaire", a-t-il souligné.

EDF précise par ailleurs que ses ambitions dans le solaire se feront "sans toucher aux autres investissements" du groupe, comme par exemple son "grand carénage", programme de maintenance lourde de ses centrales nucléaires.

A cet égard, l'atome continuera à jouer un rôle important dans la stratégie de l'entreprise, qui exploite aujourd'hui 58 réacteurs dans 19 centrales: "il y a besoin de nucléaire en France", a répété M. Lévy.

Dans un communiqué, le syndicat FO Energies et Mines a donné son blanc-seing au développement du solaire, en se disant toutefois "très vigilant" sur le financement de ces investissements.

Le développement du solaire ne doit pas "se traduire par une pression supplémentaire sur les salariés", a souligné le syndicat. 

 
50 commentaires - EDF annonce un vaste "plan solaire" pour la France
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article :
    LR: Wauquiez fustige le choix de Bertrand
    Statut : refusé
    Il y a une heure
    le 12 12 2017 à 13 26
    je pense que pour bien comprendre et connaître les valeurs de l'UMP, le plus simple est encore d'écouter un discours de Chirac ( facile à trouver sur internenette) et qui s'appelle du bruit et de l'odeur , ou quelque chose comme ça.

    Un fois entendu ce que disait Chirac en 91, cela permet de savoir qui aurait traverser des " lignes rouges" comme dit M, Juppé et surtout de savoir dans quel sens.

    de wikipédia :

    Le discoursLe 19 juin 1991, au cours d'un dîner-débat du RPR, Jacques Chirac prononce le discours qui contient l'expression le « bruit et l'odeur ». Voici un extrait5, portant sur l'immigration :

    « Notre problème, ce n'est pas les étrangers, c'est qu'il y a overdose. C'est peut-être vrai qu'il n'y a pas plus d'étrangers qu'avant la guerre, mais ce n'est pas les mêmes et ça fait une différence. Il est certain que d'avoir des Espagnols, des Polonais et des Portugais travaillant chez nous, ça pose moins de problèmes que d'avoir des musulmans et des Noirs […] Comment voulez-vous que le travailleur français qui habite à la Goutte-d'or où je me promenais avec Alain Juppé il y a trois ou quatre jours, qui travaille avec sa femme et qui, ensemble, gagnent environ 15 000 francs, et qui voit sur le palier à côté de son HLM, entassée, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses, et une vingtaine de gosses, et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales, sans naturellement travailler ! [applaudissements nourris] Si vous ajoutez à cela le bruit et l'odeur [rires nourris], eh bien le travailleur français sur le palier devient fou. Et il faut le comprendre, si vous y étiez, vous auriez la même réaction. Et ce n'est pas être raciste que de dire cela. Nous n'avons plus les moyens d'honorer le regroupement familial, et il faut enfin ouvrir le grand débat qui s'impose dans notre pays, qui est un vrai débat moral, pour savoir s'il est naturel que les étrangers puissent bénéficier, au même titre que les Français, d'une solidarité nationale à laquelle ils ne participent pas puisqu'ils ne paient pas d'impôt ! [...] Il faut que ceux qui nous gouvernent prennent conscience qu'il y a un problème de l'immigration, et que si l'on ne le traite pas et, les socialistes étant ce qu'ils sont, ils ne le traiteront que sous la pression de l'opinion publique, les choses empireront au profit de ceux qui sont les plus extrémistes6,7. […] [Au sujet des épiciers de proximité] La plupart de ces gens-là sont des gens qui travaillent, des braves gens ; on est bien content de les avoir. Si on n'avait pas l'épicier kabyle au coin de la rue, ouvert de 7 heures du matin à minuit, combien de fois on n'aurait rien à bouffer le soir8 ? »

  • avatar
    ditou01 -

    un poisson d 'avril pour Noel...!!!!!!!!!!!

  • avatar
    nabz37 -

    N'importe quoi, EDF son job c'est la production centralisée, elle n'a rien de bon à faire dans les énergies décentralisées, si ce n'est se ruiner.

  • avatar
    SaintEugene -

    Tout ça c'est du bidon pour nous faire dépenser de l'argent pour rien. Les panneaux sont faits en Chine et ne tiennent pas dans le temps. On nous prend pour des imbéciles, c'est pareil pour l'essence, le Diesel, l'hybride... ils ne savent plus quoi inventer.

  • avatar
    Cernunnos3 -

    On nous présente bien évidemment l'électricité d'origine solaire comme non polluante mais on ne mentionne jamais que la production des dits panneaux est extrêmement polluante et qu'à ce jour on ne sait pas les recycler quand ils sont usés.
    Mais ça fait plaisir aux bobos, aux escrologistes et surtout ça va permettre d'augmenter très fortement le prix du kilowatt/heure d'électricité.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]