Egalité femmes-hommes : les groupes du CAC 40 premiers de la classe en Europe !

Egalité femmes-hommes : les groupes du CAC 40 premiers de la classe en Europe !
femme cadre entreprise parité

Boursier.com, publié le jeudi 05 mars 2020 à 09h46

Même s'il reste beaucoup à faire, les grandes entreprises françaises font mieux en matière de lutte contre les inégalités entre les sexes que leurs homologues européennes, d'après une étude du cabinet Equileap.

C'est un résultat plus qu'encourageant !... A quelques jours de la journée internationale des droits des femmes, le cabinet Equileap vient de dresser un état des lieux des avancées en Europe en matière d'égalité femmes-hommes dans les grandes entreprises, dans une étude réalisée auprès de 255 entreprises et 10 pays européens.

Au classement général, qui a été établi selon plusieurs critères (le nombre de femmes au conseil d'administration, les écarts de salaires, les stratégies de recrutement...), la France arrive en tête en Europe, avec un score de 52 points sur 100. Elle devance la Suède (49), l'Espagne (46), l'Allemagne (44), l'Italie (42) ou encore le Danemark (38).

Dans le classement des grandes entreprises, les sept premières sont françaises : L'Oréal, Kering, Sanofi, Sodexo, Schneider Electric, BNP Paribas et Société Générale. Dans le top 20, on retrouve également Danone, Orange, Axa et Publicis Groupe.

Le cabinet précise avoir consulté tous les documents publiés par les sociétés, avant de les contacter pour leur demander des informations supplémentaires...

"Il y a encore du chemin à faire"

Cette bonne position, l'Hexagone la doit notamment à la mise en place depuis 2011 d'un quota de 40% dans les conseils d'administration, mais aussi au taux d'activité des femmes qui est plus élevé que dans les autres pays européens.

Dans les entreprises françaises, 44% des administrateurs sont en effet des administratrices, contre une moyenne européenne de 31%. Elles sont suivies par les entreprises italiennes (38%) et les entreprises allemandes (36%).

En revanche, l'étude souligne que les femmes ne représentent que 17% des cadres, contre 24% en Suède... Les entreprises "commencent à vraiment comprendre que la parité n'est pas seulement bonne pour la société mais aussi pour la performance économique et financière de l'entreprise", a commenté la directrice générale d'Equileap Diana van Maasdijk aux 'Echos', tout en soulignant qu'''il y a encore du chemin à faire, y compris en France".

Un index d'égalité femmes-hommes dans toutes les entreprises

Par exemple, l'écart de rémunération avec les hommes reste "un sujet en France", a-t-elle indiqué. Même si 40% des entreprises du CAC 40 ont une stratégie de réduction de l'écart salarial (contre une moyenne européenne de 10%), les efforts sont "loin d'être suffisants", a insisté Diana van Maasdijk.

De plus, l'instauration début 2019 d'un index égalité obligatoire pour les entreprises de plus de 1.000 salariés n'a pas encore produit d'évolution marquante. Pour rappel, depuis le 1er mars, les entreprises de 50 à 250 salariés doivent également publier des informations sur l'égalité entre les femmes et les hommes, dans leur PME. Jusqu'ici, seules les grandes entreprises y étaient obligées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.