Emmanuel Macron annoncera ce jeudi la suppression de l'Ena

Emmanuel Macron annoncera ce jeudi la suppression de l'Ena
elysee budget macron

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 08 avril 2021 à 10h44

Sa suppression était une promesse du président en réponse à la crise des "Gilets jaunes"...

Sa suppression était une promesse du président en réponse à la crise des "Gilets jaunes"...

C'est une promesse datant de la crise des "Gilets jaunes"... Selon les informations d''Europe 1', le président de la République Emmanuel Macron va annoncer ce jeudi la suppression de l'Ecole nationale d'administration (Ena) dans le cadre d'une réforme de très grande ampleur de la fonction publique en France.

L'annonce sera faite dans l'après-midi à l'occasion d'une réunion avec le Premier ministre Jean Castex et les "managers de la fonction publique, c'est-à-dire les 200 à 500 plus hauts fonctionnaires français", précise la station.

Créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l'Ena avait pour vocation de démocratiser l'accès à la haute fonction publique et de professionnaliser la formation des hauts fonctionnaires.

"Ouvrir à de nouveaux candidats les grands corps de l'Etat"

"Emmanuel Macron souhaite ouvrir à de nouveaux candidats les grands corps de l'Etat, qui administrent aujourd'hui le pays, dont les plus connus sont l'Inspection des finances, le Conseil d'Etat ou encore la Cour des comptes", rapporte encore 'Europe 1'.

Ainsi, l'Ena devrait faire place à une nouvelle école au recrutement plus ouvert. En visite à l'IRA (Institut régional d'administration) de Nantes en février dernier, le chef de l'Etat avait déjà insisté sur la nécessité de favoriser la diversité.

"1% des élèves de l'Ena ont un père ouvrier"

En octobre 2020, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques Amélie de Montchalin avait confirmé que sur les 82 élèves de la promotion 2019-2020, un seul a un père ouvrier.

Pour permettre de diversifier les profils, l'Ena a mis en place une classe préparatoire "égalité des chances" depuis quelques à Paris et en a ouvert une autre à Strasbourg. Mais seulement "1% des élèves de l'Ena ont un père ouvrier... La haute fonction publique ne ressemble pas à ce qu'est la France", avait-elle estimé sur 'CNews'.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.