Emmanuel Macron indique le cap à suivre pour 2018

Emmanuel Macron indique le cap à suivre pour 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 02 janvier 2018 à 10h53

Dans le cadre de ses voeux à la nation, Emmanuel Macron a invité les Français à la cohésion dans le cadre d'une année 2018 qu'il souhaite encore "riche en réformes". Depuis l'élection présidentielle du mois de mai, "des transformations profondes ont commencé et se poursuivront avec la même force, le même rythme, la même intensité pour l'année 2018", a expliqué le président de la République...

Après une réforme du droit du travail très offensive en 2017, le chef de l'Etat veut en particulier transformer cette année l'assurance chômage et la formation professionnelle... A travers ces réformes, "nous construisons une bonne part de notre avenir", a expliqué Emmanuel Macron.

"Je n'arrêterai pas d'agir", a-t-il assuré, tout en invitant les Français à oeuvrer pour leur pays.
"Sur le plan national, l'année 2018 sera à mes yeux celle de la cohésion de la nation", a-t-il dit... "Les divisions irréconciliables minent notre pays. Je veux plus de concorde pour la France en 2018."

Grand projet social et européen

"Nous avons besoin de repenser un grand projet social" qui sera mis en oeuvre en 2018 et guidera la politique de santé, du handicap, d'hébergement des personnes sans abri, a-t-il poursuivi... "2018 est une année toute particulière et j'aurai besoin cette année de vous".

Il a aussi rappelé son désir de voir le plus grand nombre possible de pays européens organiser des consultations sur les réformes de l'UE... "Je souhaite que par ces consultations citoyennes vous puissiez vous exprimer, dire ce que vous voulez pour l'Europe", a-t-il dit.

Il s'agit ici de "permettre à vos gouvernants de dessiner un grand projet" d'ici les élections européennes de 2019 pour que l'Europe puisse compter autant que la Chine ou les Etats-Unis... "J'ai besoin de votre détermination pour ce sursaut européen et j'ai besoin qu'ensemble nous ne cédions rien, ni aux nationalistes ni aux sceptiques", a-t-il ajouté.

La paix pour credo

Face aux crises internationales et au terrorisme, Emmanuel Macron a affirmé que la France continuerait de s'impliquer : "nous gagnerons cette bataille contre le terrorisme"... "A l'extérieur des frontières, c'est la paix qu'il nous faut aussi gagner" ... "C'est une grammaire de la paix et de l'espérance qu'il nous faut aujourd'hui réinventer dans nombre de continents."

Phénomène rare pour un président de la République en France, Emmanuel Macron a vu sa cote de popularité repartir de l'avant fin 2017 après une chute initiale l'été dernier... "On est dans cette situation très nouvelle : il n'y a pas d'enthousiasme débridé, mais le pays n'a pas basculé dans l'opposition et le mécontentement comme on a pu le voir à la même période lors des précédents quinquennats", a constaté Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l'Ifop...

Selon un dernier sondage Odoxa-Dentsu Consulting, les Français se disent ainsi globalement satisfaits des actions du chef de l'Etat. Ses principales qualités sont sa politique internationale, de santé et de sécurité. En revanche les personnes interrogées sont encore mécontentes des mesures socio-économiques qui ont été prises...

La CGT en berne...

Point positif pour Emmanuel Macron, il applique pour le moment son programme à la lettre, et rapidement, après seulement sept mois au pouvoir... Pendant ce temps, la grogne sociale promise à la rentrée dernière par certains syndicats, CGT en tête, n'a pas été suivie d'effets... Quant à l'opposition politique, la reconstruction risque de prendre du temps au vu de la désagrégation du paysage politique tricolore.

Epaulé par une large majorité à l'assemblée, le président français va continuer à dérouler sa feuille de route en 2018. En ce début d'année, le dossier Notre-Dame des Landes, l'assurance chômage ou encore le projet de loi sur l'immigration et l'asile risquent de susciter de nombreux débats, autant de nouveaux tests pour Emmanuel Macron et le gouvernement d'Edouard Philippe...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.