Emmanuel Macron promet un "plan massif" pour l'hôpital

Emmanuel Macron promet un "plan massif" pour l'hôpital
Emmanuel Macron gros plan

Boursier.com, publié le mercredi 25 mars 2020 à 23h35

En visite à Mulhouse, épicentre français de l'épidémie de coronavirus, le président de la République a salué "la mémoire des soignants" morts du Covid-19, et promet un "plan massif d'investissement et de revalorisation des carrières" pour l'hôpital.

En visite auprès des équipes médicales luttant contre le coronavirus à Mulhouse, en Alsace, Emmanuel Macron a promis mercredi "un plan massif d'investissement et de revalorisation de l'ensemble des carrières" dans l'hôpital à la fin de la crise du Covid-19.

Le président de la République a visité mercredi l'hôpital de campagne installé par l'armée sur le parking de l'hôpital de Mulhouse, épicentre de la pandémie en France. Portant pour la première fois en public un masque de protection FFP2 -le plus protecteur-, il a appelé à l'"union" dans la "guerre" contre le coronavirus.

Selon le dernier bilan officiel, publié mercredi soir, l'épidémie de Covid-19 a désormais fait 1.331 morts en France, et 25.234 cas sont avérés, dont 11.539 sont hospitalisés. Le Grand Est déplorait à lui seul 506 décès et 3.068 personnes sont hospitalisées dans cette région.

Une "réponse profonde et dans la durée" pour les hôpitaux

Le président a salué "la mémoire des soignants qui ont payé de leur vie leur engagement". Soulignant l'abnégation des professionnels de la santé, il a promis un "plan massif d'investissement et de revalorisation des carrières" pour l'hôpital, une "réponse profonde et dans la durée". Le chef de l'Etat a garanti qu'il serait "au rendez-vous de ce que nous devons, au-delà de cette reconnaissance et du respect". "Cette réponse sera profonde et dans la durée", a-t-il assuré.

Dans l'immédiat, Emmanuel Macron a "demandé au gouvernement d'apporter une réponse claire et de court terme pour l'ensemble des personnels soignants et des fonctionnaires mobilisés par une majoration des heures supplémentaires et des primes exceptionnelles."

Dépistages en hausse, l'armée mobilisée pour une "Opération Résilience"

Il a aussi annoncé qu'il y aura désormais 29.000 tests de dépistage du Covid-19 par jour, en particulier à destination des soignants et des Ehpad, ce qui représente une accélération notable par rapport au rythme actuel. Un numéro de soutien psychologique pour les médecins et les infirmiers a également été mis en place.

Parallèlement, le chef de l'Etat a annoncé le lancement d'une "opération Résilience", inspirée de l'"opération Sentinelle", qui mobilisera l'armée française contre la pandémie. Ce nouveau dispositif sera "entièrement consacré à l'aide et au soutien aux populations dans les domaines sanitaires, logistiques et de la protection", a-t-il précisé.

Par ailleurs, deux porte-hélicoptères seront déployés au large des Antilles et dans l'Océan indien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.