Emploi : quels sont les métiers en tension ?

Emploi : quels sont les métiers en tension ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 12 novembre 2019 à 14h27

En France, 3,7 millions de recrutements sont prévus d'ici la fin du premier semestre 2020. Mais certains métiers manquent cruellement de candidats.

Le marché de l'emploi en France reste très dynamique. D'ici la fin du premier semestre 2020, 3,7 millions de recrutements sont prévus, soit une augmentation de 3,5% par rapport aux prévisions de recrutement sur l'année 2019 (125.400 recrutements supplémentaires).

Ces chiffres sont tirés de la deuxième édition du baromètre "Data Emploi et Territoires" réalisé par Adecco. Le spécialiste de l'intérim a compilé pour cela des données de Pôle emploi, de l'Urssaf et de l'Insee.

41% de recrutements en CDI

La part des CDI est également en progression de 2 points et atteint désormais 41% des prévisions de recrutement. La part des CDD représente 29% des prévisions (-1 point) et les stages/apprentissages 8% (-1 point). La part de l'intérim reste stable à 22%.

"Les besoins en recrutement sont en augmentation et la pénurie ressentie par les employeurs est de 50%. Cela signifie que la moitié des entreprises déclarent avoir des difficultés à recruter. Les tensions sur le marché de l'emploi resteront donc fortes en France dans les prochains mois", peut-on lire dans cette étude.

Tous les secteurs sont pourvoyeurs d'emplois mais huit sont en tension, avec sans surprise la construction : elle reste le deuxième secteur avec les plus forts besoins de recrutement (376.500), mais fait également face à la plus forte pénurie ressentie (65%), c'est à dire la difficulté à embaucher du point de vue des recruteurs. Pour cette activité, les besoins ont progressé de 21.500 recrutements soit 6%.

Les activités informatiques et services d'information font partie des secteurs ayant de forts besoins en recrutement (75.808) mais là aussi, les candidats manquent (63%). Avec 59% de pénurie ressentie, le secteur de la logistique est le troisième secteur d'activité avec la plus forte tension, en particulier dans le transport terrestre de marchandises où la pénurie ressentie est particulièrement élevée (70%).

Des métiers en tension

Concernant les métiers qui devraient recruter dans les prochains mois, c'est le magasinage et la préparation de commandes qui arrive en tête, avec 170.539 prévisions d'embauches précisément, selon Adecco. Suivent la relation commerciale (112.624), le nettoyage de locaux (109.391), le service en restauration (107.807), l'assistanat commercial (94.281), les études et le développement informatique (81.971), le personnel de cuisine (63.376), la préparation du gros oeuvre et les travaux publics (61.811), l'assistance auprès d'adultes (58.243) et la mise en rayon libre-service (57.306).

Adecco précise que huit des vingt métiers pour lesquels les entreprises recrutent le plus sont en tension, et notamment l'assistance auprès d'adultes, avec 81% de pénurie ressentie par les employeurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.