Encore 2.000 suppressions de postes à la SNCF en 2018 ?

Encore 2.000 suppressions de postes à la SNCF en 2018 ?©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 13 décembre 2017 à 20h11

Mise en cause après deux pannes géantes à la gare de Paris-Montparnasse en juillet et décembre 2017, la direction de la SNCF va poursuivre la réduction de ses effectifs l'an prochain. Le groupe prévoit encore de supprimer environ 2.000 postes en 2018, selon le projet de budget annuel présenté mercredi au comité central du groupe public ferroviaire, ont indiqué des sources syndicales citées par l'agence 'AFP'.

Les syndicats ont tous rendu un avis (consultatif) négatif, a-t-il été précisé. Le budget 2017 de la SNCF prévoyait déjà environ 2.000 suppressions de postes dans la branche Mobilités (gestion des trains et des gares).

La branche SNCF Mobilités la plus touchée par les réductions

Pour 2018, 2.081 suppressions d'emplois sont prévues dans le projet de budget, dont 2.046 pour la branche SNCF Mobilités (-2,5% des effectifs) et 35 dans la holding de tête du groupe (-0,4%). Les effectifs de la branche SNCF Réseau, chargée de la construction et de l'entretien des voies, devraient eux rester stables. L'entreprise publique de transports ferroviaires emploie actuellement quelque 148.000 salariés (hors filiales).

La CFDT a critiqué "des suppressions de postes au titre de la performance, de la productivité et du recours à la sous-traitance" au moment où il y a "lieu de s'interroger après les incidents" récents. Eric Meyer de SUD Rail a déploré que pour SNCF Réseau, "le taux de subventions de l'Etat par rapport au taux des investissements est ridiculement bas. Aujourd'hui, toute la maintenance du réseau se fait à crédit, ce qui pose réellement problème", a-t-il ajouté.

Un "profonde réorganisation" des travaux a été promise

Après avoir subi deux pannes majeures fin juillet et début décembre à la gare de Paris-Montparnasse, la SNCF a promis la semaine dernière "une profonde réorganisation" dans la gestion de la rénovation de ses infrastructures. "Les événements survenus cet été et dimanche dernier sont graves et démontrent des failles importantes qui subsistent encore dans notre mode de fonctionnement ", a reconnu le patron de SNCF Réseau, Patrick Jeantet.

Le dirigeant, qui a été convoqué par la ministre des Transports, Elisabeth Borne, a annoncé la nomination d'un nouveau directeur général délégué à ses côtés, Matthieu Chabanel, l'actuel directeur général adjoint chargé de la maintenance et des travaux.

 
5 commentaires - Encore 2.000 suppressions de postes à la SNCF en 2018 ?
  • avatar
    campdantoune -

    C'est très insuffisant....
    Je me rappelle la reprise de "fonction" de ces gens-là après leur grève de 1995....
    A la gare de Chateaucreux à St Etienne et de Perrache à Lyon , ces " gens-là " ont été remis au boulot par les Clients , et avec force coups de pieds au Q ....

  • avatar
    jmdmand -

    Dans les 2000 personnes vont-ils toucher les "gros salaires" style Florence Parly qui touchait 52 000 euros par mois ???? les avantages pour ces "gros salaires" ?????
    Là il y aurait des économies à faire déjà en premier. Et cet argent économisé pourrait contribuer à améliorer la SNCF, matériel et personnel.

  • avatar
    jmdmand -

    Dans les 2000 personnes vont-ils toucher les "gros salaires" style Florence Parly qui touchait 52 000 euros par mois ???? les avantages pour ces "gros salaires" ?????
    Là il y aurait des économies à faire déjà en premier. Et cet argent économisé pourrait contribuer à améliorer la SNCF, matériel et personnel.

  • avatar
    bazanelaf -

    Il n'y a quand même pas de quoi pousser des cris d'orfraie : 2000 emplois supprimés ça ne représente que 1,3 % de l'effectif de la SNCF. Il suffit d'allonger le temps de travail et la durée d'activité pour se rapprocher (très très lentement) des durées légales pour compenser ces suppressions d'emplois

  • avatar
    ajlbn -

    Le nouveau truc pour faire baisser les demandes d'emplois, licencier! C'est nouveau, c'est jeune, c'est mode! Personne n'y avait pensé avant!

    avatar
    patricia52 -

    ça va permettre de baisser les loyers (???) dans les logements (???) sociaux (???) ou comment déshabiller Pierre pour habiller Paul....MDR

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]