ENI et Total découvrent d'importantes réserves sous-marines de gaz à Chypre

Chargement en cours
 Le siège du groupe énergétique italien Eni, à San Donato Milanese, près de Milan

Le siège du groupe énergétique italien Eni, à San Donato Milanese, près de Milan

1/2
© AFP, MARCO BERTORELLO

AFP, publié le jeudi 08 février 2018 à 14h39

Le groupe énergétique italien Eni et le français Total ont découvert d'importantes réserves sous-marines de gaz au large de Chypre, a annoncé jeudi le ministre de l'Energie chypriote, George Lakkotrypis.

"Les données obtenues sur les forages exploratoires, à une profondeur de 3.827 mètres, montrent l'existence d'une vaste colonne de gaz pure", a déclaré le ministre, précisant que la formation rocheuse donne à croire qu'il s'agit d'un réservoir d'"une excellente qualité".

"C'est un développement particulièrement positif car il montre que nos réserves de gaz naturel augmentent et confirme l'existence d'un système pétrolier ainsi que d'un puits de carbone (...) semblable à celui du dépôt de Zohr en Egypte", souligne M. Lakkotrypis.

Eni et Total sont associés dans les prospections entamées en décembre sur le bloc 6, appelé Calypso.

Afin d'évaluer la quantité de gaz naturel contenue dans le réservoir Calypso, Eni et Total doivent encore mener un travail poussé de recherche et d'évaluation.

Depuis le lancement des opérations de forage il y a plus de sept ans au large des côtes de l'île méditerranéenne de Chypre, les quantités de gaz découvertes n'étaient pas suffisantes pour rendre leur exploitation commercialement viables.

Mails il y a encore de l'espoir pour que les majors découvrent des réserves exploitables dans un avenir proche

Le géant américain ExxonMobil a annoncé début septembre qu'il comptait commencer le forage de deux sites au second semestre 2018 pour explorer les réserves énergétiques au sud de Chypre.

ExxonMobil et Qatar Petroleum ont signé l'an dernier un contrat de licence avec le gouvernement chypriote pour explorer le bloc 10, situé près du champ gazier égyptien "Zohr", où d'immenses réserves de gaz ont été découvertes en 2015 par Eni.

La découverte de Zohr a suscité l'espoir que de nouvelles richesses puissent être extraites au large de Chypre.

En 2011, la firme américaine Noble Energy a été la première à découvrir du gaz au large de Chypre, en 2011, dans le champ Aphrodite (bloc 12), dont les réserves sont estimées à 127,4 milliards de mètres cubes de gaz. Le bloc 12 a été déclaré commercialement viable mais son exploitation n'a toutefois pas encore commencé.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - ENI et Total découvrent d'importantes réserves sous-marines de gaz à Chypre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]