Enquêtes lancées contre Uber après le piratage massif

Chargement en cours
 Uber est de nouveau dans le collimateur du procureur de la justice américaine après un piratage de données

Uber est de nouveau dans le collimateur du procureur de la justice américaine après un piratage de données

1/3
© AFP, Andrew Caballero-Reynolds
A lire aussi

AFP, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 10h51

Uber se retrouve visé par plusieurs enquêtes après la révélation du piratage des données de 57 millions de ses utilisateurs à travers le monde dont celles de 600.000 chauffeurs.

Le procureur de l'Etat de New York Eric Schneiderman a ouvert une enquête ainsi que celui du Connecticut (nord-est) George Jepsen, ont confirmé leurs services mercredi à l'AFP.

La société de location de voitures avec chauffeur (VTC) avait révélé mardi soir ce piratage survenu à la fin 2016 et qu'elle avait tenu secret jusqu'ici.

Les noms des utilisateurs ainsi que leurs adresses électroniques et numéros de téléphone mobile ont été subtilisés, avait indiqué le nouveau PDG du groupe Dara Khosrowshahi. Les noms et numéros de permis de conduire des chauffeurs Uber ont aussi été piratés.

Sur la base d'expertises externes, le PDG avait toutefois affirmé que l'historique des trajets, les numéros de cartes et de comptes bancaires, les numéros de sécurité sociale et les dates de naissance des utilisateurs n'avaient en revanche pas été dérobés.

Les services de M. Schneiderman n'ont pas donné mercredi de détails sur la cible exacte de son enquête, mais Uber avait conclu avec ce procureur un accord en janvier 2016 sur la protection des données de ses clients.

Cet accord faisait suite à une autre enquête ouverte en 2014 et portant sur un autre piratage ayant visé Uber, qui avait payé une amende de 20.000 dollars pour ne pas l'avoir non plus révélé en temps voulu. Ce piratage portait sur des données relatives aux chauffeurs et non aux clients.

Un cabinet d'avocats américain, Keller Rohrback, a également annoncé qu'il ouvrait sa propre enquête sur le dernier piratage et a lancé un appel aux utilisateurs du service de VTC pour qu'ils se fassent connaître. Ce cabinet est spécialisé dans les actions en nom collectif consécutives aux piratages informatiques.

- Temps précieux -

Selon des sources proches du dossier, Uber aurait aussi versé 100.000 dollars aux hackers afin qu'ils ne divulguent pas l'existence de cet incident et détruisent les informations collectées.

"En décidant de ne pas révéler ce piratage massif et en essayant d'en atténuer les conséquences en payant les pirates pour détruire les données, Uber a joué avec les données personnelles de ses utilisateurs et de ses chauffeurs", a affirmé Cari Campen Laufenberg, avocate chez Keller Rohrback, dans un communiqué. 

"De plus, il s'est tu pendant plus d'un an, privant les victimes d'un temps précieux pour prendre des mesures afin d'atténuer le vol de leurs données privées", a-t-on accusé de même source.

Ce nouvel incident survient après l'arrivée à la tête du groupe de Dara Khosrowshahi fin août à l'issue d'une longue quête pour trouver un remplaçant à Travis Kalanick, le fondateur d'Uber, qui avait été poussé vers la sortie par des investisseurs soucieux de restaurer l'image de l'entreprise.

Uber envisage de s'introduire en Bourse en 2019 et devra avant cela présenter patte blanche aux autorités boursières américaines qui éplucheront ses comptes. Il devra aussi convaincre les investisseurs potentiels que l'ère des scandales attachée à Travis Kalanick est désormais révolue.

L'ex-PDG aurait ainsi été averti du piratage lorsqu'il s'est produit, mais aurait décidé de ne pas le rendre public.

Deux des responsables des services informatiques du groupe qui auraient également "couvert" le piratage ont été renvoyés, a indiqué Dara Khosrowshahi mardi.

Selon des experts en sécurité informatique interrogés par l'AFP, les pirates auraient pu accéder à un mot de passe enregistré par un ingénieur d'Uber sur le "cloud" pour accéder aux données stockées sur les serveurs que loue Amazon par le biais de sa filiale AWS.

"Le fait que les pirates aient été capables de pénétrer un compte situé sur un serveur Amazon mais sans parvenir à dérober les données des cartes de crédit, les numéros de sécurité sociale et d'autres informations précieuses pourrait signifier qu'Uber a en place les pare-feux nécessaires pour protéger ce genre de données", indique notamment Mike Fleck, vice-président chargé de la sécurité pour la firme Covata.

"Il se pourrait aussi qu'ils n'aient pas très bien cherché et qu'Uber ait eu de la chance", tempère-t-il toutefois.

 
5 commentaires - Enquêtes lancées contre Uber après le piratage massif
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Illuminations des Champs-Élysées : Anne Hidalgo accueillie par les huées des forains
    Statut : refusé
    Il y a 45 minutes
    le 23 11 2017 à 12 19

    je ne sais si c'est une bonne Idée que de s'afficher ainsi avec Mlle DEPP dont le père est tout de même accusée de coups et blessures sur une jeune femme, artiste certes mais femme tout de même. Il a mêem été condamné le pirate à payer pour réparation !
    J'espère que Mme Hidalgo qui semble avoir le chic actuellement pour se faire des ennemis de partout ne va pas à avoir en plus à subir les foudres des féministes qui semblent être sur tous les ponts.

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Écriture inclusive : Castaner trouve ça "couillon"
    Statut : refusé
    Il y a une heure
    le 23 11 2017 à 10 34

    Moi en fait je pense que nous sommes dans un pays de liberté et qui est plein de règlements, de normes, de lois et qui s'empresse donc de combler tous les vides juridiques.

    Il semblerait donc judicieux d'assurer la traçabilité des établissement scolaires qui souhaiteraient pratiquer l'enseignement de l'écriture inclusive. De cette façon , les parents seraient informés, en toutes transparences, de ce à quoi sera soumis son enfant.

    On pourrait retenir les étiquettes qui sont familières sur les fromages, ou la viande mais peut-être qu'un code couleur serait suffisant.
    Un peu comme sur les fronton des Mairies ou on trouve encore trois mots qui n'ont plus aucun sens, faudrait-il envisager de placer sur les Mur des écoles ( le réel, et non pas le virtuel!) une des couleurs du Drapeau Républicain représentant la Nation française : Pour ceux qui souhaitent pratiquer l'écriture inclusive , afficher une couleur Rose/rouge, pour ceux qui ne veulent que parler une autre langue la Couleur Blanche et pour ceux qui souhaitent une progression de la démocratie française dans le respect de la Nation et qui sont donc Républicains, par définition, la couleur Bleue. Au moins le vivre ensemble en partageant des valeurs identiques dans la même école retrouverait son plein sens.

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Valls scandalisé que Dieudonné fasse toujours des spectacles
    Statut : refusé
    Il y a une heure
    le 23 11 2017 à 10 08

    C'est vrai que les sketchs et chansons de Dieudonné sont proches d'expressions de brigands. Alors que les "Brigandes" , elles, sont d'un autre niveau. Et ce n'est pas pour tenter d'écrire en écriture inclusive !

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....

    le 23 11 2017 à 10 57

    Sous les pavés de l'enfer de Enthoven se loge une bien curieuse idée maçonnée de la philosophie qu'il a du apprendre à Sion ?

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Illuminations des Champs-Élysées : Anne Hidalgo accueillie par les huées des forains
    Statut : refusé
    Il y a 16 minutes
    le 23 11 2017 à 10 20
    En tous cas pour qui crèche à PARIS, plus de crèche ni de marché de noël.

    ce qui est bon dans la démarche de Hidalgo qui a décidément le chique pour ne se faire que des ennemis, c'est qu'elle a permis une prise de conscience et que de nombreux villages et villes, chez les bouseux des campagnes, organisent des marchés de Noël, des f^tes de l'avent. Les Citoyens Républicains, C.A.D. issus de la nation, s'organisent en "clans et tissent du lien social" pour bouter l'idéologie socialisante hors notre territoire.
    MAcron qui vient expliquer qu'il nie la Culture française et Juppé qui veut nous imposer son Europe de l'immigration, ça suffit !

    Place à la nation, place aux Républicains dans une démocratie retrouvée.

    avatar
    mdrrrr -

    d'ailleurs à ce sujet je demande démocratiquement aux gascons de s'élever contre la déculturation imposée par le peuple des envahisseurs germaniques francs et de déclarer l'occitanie libre et indépendante et de retrouver notre langue et notre culture occitane en boutant les estrangers du nord et de langue franquesque hors de notre pays.
    je demande aux camarades bretons, basques corses, alsaciens, normands, picards, bourguignons d'en faire de même et d'instaurer des états nations dans chacune de leurs langues et cultures locales.
    ça vous parrait idiot ? ça ne l''est pas plus que ce que vous voulez.

    avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Bravo à vous Mdrrr, c'est bien de cette démocratie la , dont il faut parler aujourd'hui pour redonner un sens à la vie des Français.

    Depuis que les énarques se croient en droit de dicter la pensée des français , la France ne se reconnait plus, la France se voit conduire sur le plan économique dans une impasse, et les Français se voient aux quotidien imposer des normes , des " ce que vous devez pensez" , ce que vous devez savoir,...ce que vous devez boire et ne pas boire, ce que encore quel papier de toilette vous devez utiliser....

    Non mais sérieux on va ou dans ces conditions? C'est bien redonner son vrai sens au mot liberté dont il est question.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]