ESG : Lancement de la plateforme "Impact" !

ESG : Lancement de la plateforme "Impact" !©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le vendredi 28 mai 2021 à 07h47

Le nouvel outil "pose les bases opérationnelles d'un capitalisme responsable"...

Le nouvel outil "pose les bases opérationnelles d'un capitalisme responsable"...

Olivia Grégoire, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance chargée de l'Economie sociale, solidaire et responsable, a lancé jeudi la plateforme Impact, qui permettra à toutes les entreprises volontaires, de la TPE au CAC 40, de publier leurs données de performance environnementale, sociale et de bonne gouvernance (ESG).

À l'occasion de l'ouverture de "Change Now", l'événement mondial des solutions pour la planète, la secrétaire d'État a dévoilé la démarche et le fonctionnement de cette plateforme, qui bénéficie du soutien du Président de la République.

Entreprises engagées

Co-conçue avec une centaine d'entreprises engagées, la plateforme Impact pose les bases opérationnelles d'un "capitalisme plus responsable". En anticipation de la réglementation européenne des prochaines années, elle offre la possibilité aux entreprises qui le souhaitent de remplir tout ou partie de 47 indicateurs écologiques, sociaux ou de gouvernance, qui donnent un premier aperçu des efforts qu'ils ont engagés pour leur transition vers des modèles plus responsables.

"On ne peut faire valoir que ce qu'on peut donner à voir. Nous lançons aujourd'hui un mouvement des entreprises responsables, celles qui savent faire des choses mais ne savent pas comment le faire savoir, celles qui veulent faire des choses mais ne savent pas par où commencer." explique Olivia Grégoire.

Améliorations attendues

L'ensemble des indicateurs déposés par les entreprises seront rendus publics dans les semaines à venir... Dans les prochains mois, plusieurs améliorations seront apportées à la plateforme, notamment la possibilité de publier des indicateurs pré-remplis à partir des données dont dispose déjà l'administration, la possibilité pour les entreprises de publier des informations sectorielles ou individuelles, ou encore la mise à disposition d'un tableau de bord personnalisé de la performance extra-financière.

"A terme, poursuit Olivia Grégoire, nous pourrons disposer d'un outil incomparable d'analyse et de prospective pour nous aider à accompagner les entreprises françaises dans leurs transitions. Mais le premier enjeu est de sensibiliser les entreprises à la mesure et la maîtrise d'une donnée extra-financière qui est le sens de l'histoire... et de la réglementation européenne."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.