Espagne: le tourisme plombé par la Catalogne en octobre

Chargement en cours
 Des touristes devant le palais de la Generalitat, le siège du gouvernement catalan, à Barcelone, le 19 octobre 2017

Des touristes devant le palais de la Generalitat, le siège du gouvernement catalan, à Barcelone, le 19 octobre 2017

1/2
© AFP, PAU BARRENA
A lire aussi

AFP, publié le jeudi 30 novembre 2017 à 12h35

Les arrivées de touristes étrangers ont chuté en Catalogne en octobre sous l'effet de la crise politique, provoquant un fort ralentissement du secteur en Espagne alors que le pays battait des records de fréquentation depuis quatre ans, selon les chiffres officiels publiés jeudi.

La Catalogne a enregistré en octobre 1,49 million de touristes étrangers, soit 4,7% de moins qu'un an auparavant, lors d'un mois marqué par le référendum d'autodétermination interdit par Madrid, suivi de semaines de crise politique aiguë et de manifestations, notamment à Barcelone, selon les données de l'Institut national de la statistique (INE).

En octobre 2016, le nombre de touristes avait augmenté de 2,7% dans la région.

Le rythme des arrivées dans l'ensemble de l'Espagne a fortement ralenti, progressant de seulement 1,8% par rapport à octobre 2016, alors que sur les dix premiers mois de l'année, le nombre de visiteurs étrangers a grimpé de plus de 9%.

En août, mois marqué par les attentats jihadistes ayant fait 16 morts en Catalogne, à Barcelone et Cambrils, le ralentissement de la croissance des arrivées avait été moins marqué au niveau national (+4%) et le nombre de visiteurs avait continué à progresser en Catalogne (+2,3%).

La Catalogne est restée malgré tout en octobre la région la plus visitée d'Espagne, avec 20,5% des touristes, suivie des Canaries et des îles Baléares.

Les Français arrivent en tête des nationalités ayant visité la région durant ce mois mais, au niveau national, la première place revient aux Britanniques, suivis des Allemands.

Le gouvernement espagnol, comme les professionnels du tourisme, ont fait état d'une chute du chiffre d'affaires et de l'occupation des chambres d'hôtels, en particulier à Barcelone, pendant le mois d'octobre.

En 2016, 18 millions de personnes ont séjourné en Catalogne, soit un quart du total des étrangers accueillis par l'Espagne.

Le pays bat depuis quatre ans des records de fréquentation touristique, avec 75,56 millions de visiteurs en 2016, se classant à la troisième place mondiale, à un cheveu des États-Unis (75,6 millions), la France restant en tête (82,6 millions).

 
7 commentaires - Espagne: le tourisme plombé par la Catalogne en octobre
  • avatar
    caty33 -

    c'est normal meme son ex présidente est partit en vacance à l’étrange.....

  • avatar
    mija14 -

    Pas grave il ya d'autres region plus interessantes en Espagne

  • avatar
    rabalam0 -

    C'est bien ce qu'ils voulaient, pourtant...
    Ils avaient manifesté et écrit des slogans sur les murs il y a quelques mois disant "touristes dehors".
    C'est fait.

  • avatar
    SNOOYVES -

    le début de la fin pour ceux qui ont des petits pois dans la tête

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Carte grise sur Internet : une situation kafkaïenne
    Statut : refusé
    Il y a 14 minutes
    le 30 11 2017 à 12 33

    les fonctionnaires des préfectures ont bien compris quels bénéfices immédiats ils pouvaient tirer de la "complication" des remises de cartes grises aux usagers!

    c'est honteux et scandaleux que de tels comportements...et ce ne sont pas des propos comme ça en l'air , mais uniquement des faits avérés vérifiables et démontrables !

    plus de trois mois pour obtenir une nouvelle carte grise après une perte de papiers...et alors quand cela tombe au moment d'un contrôle technique ...alors là c'est franchement un moment historique synthétisant toute la connerie de la France résumée dans son administration et ses fonctionnaires :
    " oui mais pour faire le contrôle technique il faut la carte grise, ...oui mais pour faire la carte grise il faut le contrôle technique...on croirait des Gogols dans un bocal à poissons rouges !



    référence à l'article :

    Esclavage en Libye : l'Afrique, l'UE et l'ONU s'allient
    Statut : refusé
    Il y a 36 minutes
    le 30 11 2017 à 12 12

    Au delà de la gravité de la situation , l'utilisation d'un tel titre pour l’article éclaire à lui seul toute la complexité de la situation.
    l'Afrique est un continent , un lieu géographique que l'on vient associer sur le même plan à une UE ( ?) - on ne sait si on évoque la position géographique ou autre chose- et à un " bidule " dont chacun définit le niveau de démocratie qui lui convient à un moment ou à un autre dans des errements opportunistes qui peuvent ou pourraient servir "la Cause".

    Quelle cause? on ne sait !
    Quels alliés de l’Afrique avec qui ? pour faire quoi ?

    Autant de voie de vagabondage intellectuel et qui dure depuis des décennies....sinon voila fort longtemps, et depuis le temps ou l'ONU et L'UE veulent montrer leur muscle( singulier intentionnel) que les Africains se seraient pris en main ...et auraient dit merci à ces "bestioles administratives" qui sont autant de vers leur suçant la moelle.

    Que fait donc MAcron en Afrique ?

    avatar
    kagbeni1 -

    Un peu gonflant de faire croire à une censure quand c'est publié....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]