Etats-Unis/Russie : tensions à tous les étages ?

Etats-Unis/Russie : tensions à tous les étages ?
Russie St Basil cathédrale

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 15 avril 2021 à 06h07

L'invitation a été lancée par Joe Biden. La Russie pense qu'il est trop tôt pour évoquer concrètement une telle réunion.

L'invitation a été lancée par Joe Biden. La Russie pense qu'il est trop tôt pour évoquer concrètement une telle réunion.

Le président américain, Joe Biden, a proposé la tenue d'un sommet avec son homologue russe Vladimir Poutine, lors d'un entretien téléphonique avec le chef du Kremlin.

La réponse des autorités russes ? "Il est encore trop tôt pour parler de cette réunion en termes concrets. C'est une nouvelle proposition qui sera étudiée", a dit Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin.

Une normalisation des relations

L'entretien téléphonique de mardi soir était le deuxième entre les deux hommes depuis l'accession au pouvoir de Joe Biden... Selon Moscou, le nouveau locataire de la Maison blanche aurait dit souhaiter unenormalisation des relations entre Washington et Moscou, en évoquant notamment la coopération dans les domaines du contrôle des armements, du programme nucléaire iranien, de l'Afghanistan et du changement climatique.

Vladimir Poutine a par ailleurs défendu lors de cette conversation la position russe dans le dossier ukrainien.

Questions sur la Crimée et l'Ukraine

D'après la Maison blanche, Joe Biden "a exprimé sa préoccupation quant aux mouvements de troupes soudains de la Russie en Crimée occupée et aux frontières de l'Ukraine et demandé à la Russie de faire retomber ces tensions".

Selon l'agence de presse russe RIA, qui cite une source du ministère des Affaires étrangères, le Kremlin a prévenu Washington que les Etats-Unis devaient s'attendre une réponse énergique de la Russie si de nouvelles "mesures inamicales" venaient à être instaurées contre les intérêts russes.

Relations tendues

Les relations sont tendues entre les deux présidents. Prié mi-mars par la chaîne ABC de dire s'il pensait que Vladimir Poutine était un tueur, Joe Biden a répondu : "oui", ajoutant que le dirigeant russe était sans âme. ll n'a pas précisé s'il faisait référence à l'empoisonnement d'Alexeï Navalny en août...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.