Eurotunnel avance à visage découvert sur le pont sur la Manche

Eurotunnel avance à visage découvert sur le pont sur la Manche©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 12 février 2018 à 10h10

Eurotunnel, désormais rebaptisé Getlink, a pris très au sérieux l'idée lancée par Boris Johnson de réfléchir à un projet de pont entre le Royaume-Uni et la France. A tel point que Jacques Gounon, son PDG, a écrit à Theresa May pour lui faire part de son intérêt pour une telle infrastructure, si tant est évidemment que son groupe y participe.

Dans ce courrier obtenu par le 'Telegraph', Gounon se dit prêt à ouvrir le débat. L'idée d'un second lien fixe est quelque chose que nous examinons régulièrement dans nos projets de long terme, et nous nous réjouirions d'engager le dialogue avec les autorités pour explorer plus avant cette éventualité, a écrit le dirigeant à la première ministre britannique. Une source interne à Eurotunnel a confirmé au quotidien britannique que ce courrier a été envoyé, après les déclarations de Boris Johnson. Pour l'entreprise qui opère le tunnel sous la Manche, la croissance économique de la France et du Royaume-Uni rendrait cette infrastructure nécessaire à terme. En son point le plus étroit, le 'Channel' fait une vingtaine de miles (un peu plus de 32 km), mais le pont le plus long jamais construit, celui de la baie de Jiaozhou en Chine, fait 26 miles, rappelle le 'Telegraph'.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU