ExxonMobil reprend ses opérations gazières en Papouasie après le séisme

ExxonMobil reprend ses opérations gazières en Papouasie après le séisme
Au moins 125 personnes ont péri dans un tremblement de terre qui a frappé le 26 février une zone montagneuse et éloignée du pays

AFP, publié le vendredi 13 avril 2018 à 08h39

Le géant américain ExxonMobil a relancé les opérations sur un gigantesque projet gazier en Papouasie-Nouvelle-Guinée qui avait été suspendu après un séisme en février, a annoncé vendredi le groupe.

Au moins 125 personnes ont péri dans ce tremblement de terre qui a frappé le 26 février une zone montagneuse et éloignée du pays, dont de nombreuses voies d'accès avaient été coupées par des glissements de terrain.

Le séisme avait également endommagé des installations du projet PNG-LNG (Papua New Guinea Liquefied Natural Gas Project), le plus grand projet du pays, situé dans la région des Hautes-Terres méridionales.

"Reprendre la production de GNL (gaz naturel liquéfié, ndlr) avant la fin du délai de huit semaines qui avait été annoncé est un succès important pour ExxonMobil, les partenaires de notre co-entreprise et nos clients", a déclaré dans un communiqué Neil Duffin, président de ExxonMobil Development Company.

Le groupe a précisé que les exportations de GNL devraient reprendre rapidement.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée est très dépendante de ses ressources naturelles et la reprise des opérations d'ExxonMobil est un soulagement pour les autorités.

ExxonMobil a par ailleurs annoncé que les réserves du champ gazier de P'nyang, dans la province de l'Ouest, avaient été réévaluées à 123 milliards de mètres cubes, un volume en hausse de 84% par rapport à une estimation de 2012.

Cela signale un potentiel d'"expansion importante des opérations" en PNG, a dit le groupe.

Les séismes sont fréquents en Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui se trouve sur la "ceinture de feu" du Pacifique, où se rencontrent des plaques tectoniques.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.