Face aux critiques, Bercy veut évaluer l'impact des réformes fiscales dans deux ans

Face aux critiques, Bercy veut évaluer l'impact des réformes fiscales dans deux ans©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 octobre 2017 à 14h50

Le budget 2018 de l'équipe Macron est-il favorable aux plus riches ? Face aux critiques, le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a proposé mardi la mise en place d'ici deux ans d'un dispositif d'évaluation de l'impact des réformes fiscales mises en oeuvre par le gouvernement sur l'emploi et la croissance.

Présenté la semaine dernière, le projet de loi de finances a notamment alimenté les critiques de l'opposition de gauche, pour qui les plus riches sont gagnants avec ce texte.

Dans la ligne de mire des opposants : le remplacement de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) par un impôt sur la fortune immobilière (IFI) - excluant par définition les valeurs mobilières comme certains biens de luxe.

"Parfaitement ouvert"

Mais pour Bruno Le Maire, l'objectif de l'exécutif est de favoriser l'investissement dans l'économie. Il s'est donc dit "parfaitement ouvert" à ce que la politique fiscale soit évaluée "d'ici deux ans".

"Nous allons regarder si la réinjection dans notre économie de moyens financiers très importants, avec le prélèvement forfaitaire unique notamment et avec la suppression de l'ISF sur les valeurs mobilières, a bien profité à la croissance, à nos entrepreneurs et à l'emploi", a déclaré le ministre mardi matin lors d'un débat organisé par le cabinet de juristes d'affaires ARC.

Mission

"Nous mettrons en place un dispositif d'évaluation" pour déterminer si cette politique fiscale "sert bien à l'économie, à la croissance, à l'emploi", a-t-il poursuivi.

Cette mission de vérification sera confiée à un groupe composé de représentants des parlementaires, de la direction du Trésor, de la Cour des comptes et de l'Insee.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU