Facebook lance son service de rencontres en France, "Facebook Dating"

Facebook lance son service de rencontres en France, "Facebook Dating"
Facebook logo

Boursier.com, publié le vendredi 23 octobre 2020 à 06h33

Après plusieurs mois de retard, le géant des réseaux sociaux a annoncé le déploiement de son service de rencontres dans 32 pays d'Europe dont la France...

Prévu initialement pour la Saint-Valentin, le lancement de "Facebook Dating" se fera finalement pour... Halloween ! Malgré le contexte sanitaire et après plusieurs mois de retard, le géant des réseaux sociaux a en effet annoncé mercredi le déploiement de son service de rencontres, intégré directement à la plateforme, dans 32 pays d'Europe dont la France.

"Nous lançons Facebook Dating en Europe pour aider plus de gens à trouver des relations significatives à travers des choses qu'ils ont en commun, comme des intérêts, des événements et des groupes", a ainsi expliqué la firme américaine.

Déjà disponible dans 20 pays dans le monde (aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est), ce service reste réservé aux plus de 18 ans. "Dating", qui doit être activé par l'utilisateur pour fonctionner et qui deviendra "Rencontres" pour les utilisateurs français, apparaît dans une section dédiée et propose un choix de profils en fonction des préférences de l'utilisateur...

Lancement avorté après des doutes de la Cnil irlandaise

Concrètement, le réseau social demandera une série d'informations pour compléter son profil : type de rencontres souhaité, ville, taille, emploi, nombre d'enfants, niveau d'éducation, consommation d'alcool, langues parlées.

Par ailleurs, le service gratuit, qui vient ainsi concurrencer en Europe des leaders du marché tels que Tinder, Happn ou encore Meetic, ne sera toutefois pas accessible depuis un ordinateur.

Prévu pour le 13 février, le lancement de la fonction Dating en Europe avait été repoussé de 8 mois après un accrochage avec la Commission irlandaise pour la protection des données (le pays où est situé le siège européen de Facebook), qui n'avait pas obtenu du réseau social les garanties nécessaires. Depuis, "des clarifications détaillées" ont été apportées, a indiqué Graham Doyle, responsable de la communication du régulateur irlandais, à 'Bloomberg'.

Facebook veut rassurer sur la confidentialité

Dans un article de blog, le réseau social de Mark Zuckerberg a par ailleurs tenu à mettre en avant la sécurité et la confidentialité de "Facebook Dating", assurant qu'il sera possible à tout moment supprimer son profil sans avoir à supprimer son compte Facebook. "Facebook Dating peut vous suggérer des correspondances en fonction de vos activités, préférences et informations dans Dating et d'autres produits Facebook", indique l'entreprise américaine.

Pour les données personnelles, le réseau social reprend prénom et âge du compte Facebook. Ces informations ne peuvent pas être modifiées afin d'éviter les faux profils et le nom de famille n'est pas affiché sur le profil de rencontre...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.