Facebook : Mark Zuckerberg invité à s'expliquer à Strasbourg

Facebook : Mark Zuckerberg invité à s'expliquer à Strasbourg©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 17 avril 2018 à 08h15

Le patron de Facebook va-t-il devoir passer sur le gril en Europe également, après le scandale Cambridge Analytica ? Le Parlement européen a invité Mark Zuckerberg à s'expliquer sur l'affaire de détournement de données. Il pourrait ainsi être auditionné par des commissions parlementaires, selon une porte-parole de l'institution citée par Reuters...

Invité à participer à un débat en séance plénière, mercredi à Strasbourg, Mark Zuckerberg a décliné pour des raisons d'agenda. Mais il n'a pas refusé explicitement de s'exprimer devant les eurodéputés...

"On l'avait invité cette semaine mais il ne pouvait pas à cause de ses auditions devant le congrès américain", a expliqué à Reuters Marjory Van der Broeke, porte-parole adjointe du Parlement européen. "Les leaders des groupes politiques ont alors dit qu'ils devrait être invité devant les commissions des Libertés, des Affaires constitutionnelles et des affaires étrangères."

Excuses aux Etats-Unis

Mark Zuckerberg a présenté la semaine dernière ses excuses et assuré aux sénateurs américains que le réseau social s'efforçait de changer à la suite du détournement des données de dizaines de millions d'utilisateurs, tentant ainsi de préserver sa société de toute réglementation plus stricte sans toutefois prendre d'engagements concrets.

Andrus Ansip, le vice-président de la Commission en charge du marché numérique unique, sera à San Francisco mardi pour y rencontrer Mark Zuckerberg, mais aussi Sundar Pichai, le directeur général de Google (groupe Alphabet), a-t-on appris auprès de la Commission.

Cette rencontre aura lieu un mois avant l'entrée en vigueur, le 25 mai, d'une réglementation européenne très stricte sur la protection des données...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.