Facebook veut aider les petits commerces français à vendre en ligne

Facebook veut aider les petits commerces français à vendre en ligne
Facebook va lancer avec les représentants des PME des outils pour aider les petits commerçants français à franchir le pas du numérique

AFP, publié le lundi 16 novembre 2020 à 07h56

Le réseau social Facebook va lancer avec les représentants des PME des outils pour aider les petits commerçants français à franchir le pas du numérique et à résister aux conséquences de la crise sanitaire, ont annoncé Facebook et la CPME, samedi.

"82% des Français âgés de 16 ans et plus achètent en ligne, quand seulement 15% des TPE françaises vendent en ligne", rappellent en préambule les deux partenaires, dans un communiqué.

Afin de réduire l'écart entre ces deux données, ils ont mis au point un dispositif qui comprend notamment un programme de 25 formations gratuites de 30 minutes "pour basculer en urgence vers des solutions digitales, avec des formations dédiées spécifiquement au click and collect".

Les commerçants désireux de développer ces nouveaux canaux de vente pourront ensuite poser des questions à des experts sur les différentes solutions numériques dans un espace de discussion en ligne, "pendant et après les formations", précisent Facebook et la CPME.

Le groupe de Mark Zuckerberg mettra également à disposition des commerçants des outils en ligne, notamment pour faciliter leur communication et signifier à leurs clients qu'ils sont en activité.

Ce programme "a pour objectif de toucher 2 millions de TPE-PME et d'utilisateurs français", indiquent Facebook et la CPME, dont les référents régionaux, accompagnés d'entreprises locales, prendront la parole sur le réseau social via des vidéos "pour aider les entrepreneurs à accélérer leur adoption du numérique".

"Le risque de voir surgir de plus grandes difficultés dans les mois à venir est réel, et de nombreux points de vente et commerces pourraient fermer dans les prochains mois. Dans ce contexte, digitaliser son entreprise n'est aujourd'hui plus une option, c'est une question de survie", estime François Asselin, président de la CPME, cité dans le communiqué.

Laurent Solly, vice-président de Facebook en Europe du Sud, souligne quant à lui que "les restrictions sanitaires liées à la pandémie ont révélé le besoin vital pour les entreprises d'adopter le numérique."

Facebook a lancé depuis le printemps une vaste offensive pour développer les échanges marchands sur sa plate-forme, ainsi que sur Instagram.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.