Fatigué des journalistes, Elon Musk veut créer un site pour les noter

Fatigué des journalistes, Elon Musk veut créer un site pour les noter©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 25 mai 2018 à 10h03

C'est par une série de messages sur Twitter qu'Elon Musk a fait part de sa dernière idée : noter les journalistes et les médias. Le patron de Tesla et de SpaceX semble très irrité par de récents articles sur ses activités, notamment concernant les voitures électriques.

"Le problème c'est que les journalistes subissent une pression constante pour obtenir un maximum de clics et gagner de l'argent via la publicité, car dans le cas contraire ils se font virer. (C'est une) situation délicate, puisque Tesla ne fait pas de publicité, alors que les compagnies pétrolières et gazières comptent parmi les plus grands annonceurs du monde", écrit Elon Musk, qui pense que les constructeurs automobiles classiques sont donc soutenus par les lobbys, tandis que ses voitures électriques sont boudées par les médias.

Problem & fired. Tricky situation, Tesla doesn't advertise, & gas/diesel world's advertisers. - Elon Musk (@elonmusk)

"Ils ne réalisent pas à quel point leur crédibilité est faible aux yeux de l'opinion", ajoute-t-il à propos des journalistes, qu'il juge "hypocrites". L'idée est donc de créer une plateforme d'évaluation de leur crédibilité. "Je vais créer un site où le public pourra noter la vérité fondamentale de n'importe quel article, suivre la note de crédibilité de chaque journaliste, rédacteur en chef ou publication. Je songe à l'appeler Pravda (ndlr, le mot russe pour vérité qui renvoie aussi au titre du journal soviétique)", a-t-il annoncé sur Twitter.

Create (that botnets) - Elon Musk (@elonmusk)

Le milliardaire a soumis son idée aux 21,8 millions d'abonnés à son compte Twitter. Plus de 680.000 ont voté, et le résultat est sans appel : 88% d'entre eux jugent que "créer un site de notation de la crédibilité des médias (qui signale aussi les réseaux automatiques de propagande)" serait une bonne chose contre 12% qui pensent que "non, les médias sont formidables".

Elon Musk a récolté des soutiens mais aussi des critiques, de nombreux internautes estimant que son projet relevait de la démagogie, et que ses attaques contre la presse et des médias rappelaient les diatribes populistes du président américain. "Je me doutais que vous diriez ça. Chaque fois que quelqu'un critique les médias, les médias crient : 'Vous êtes comme Trump !' Pourquoi pensez-vous qu'il a été élu ? Parce que personne ne vous croit plus. Vous avez perdu votre crédibilité il y a longtemps", répond Elon Musk à un journaliste, visiblement très remonté.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU