Feu vert au rachat de La Redoute par Galeries Lafayette

Feu vert au rachat de La Redoute par Galeries Lafayette
Galeries Lafayette enseigne commerce

Boursier.com, publié le jeudi 11 janvier 2018 à 06h38

Le mariage franco-français entre les Galeries Lafayette et La Redoute va pouvoir être consommé. L'Autorité de la concurrence a validé hier la transaction, qui ne lui pose pas de soucis au regard de la réglementation antitrust. Car si les activités des deux entreprises se chevauchent sur les marchés de l'approvisionnement et de la distribution au détail de produits non alimentaires, de produits déstockés et d'articles de bijouterie fantaisie, des facteurs puissants en limitent l'impact. Le régulateur cite l'intense pression concurrentielle qui existe dans le secteur et les conséquences modestes de la transaction sur la distribution physique, même dans les onze zones de chalandise où les deux marques sont présentes.

Les Galeries Lafayette avaient annoncé le projet de rachat de 51% du capital de La Redoute en août dernier, avec pour ambition de monter à 100% du capital à terme. Le montant exact de la transaction n'avait pas été communiqué. Le nouveau groupe représente un périmètre de 4,5 milliards d'euros de revenus annuels environ, avec l'apport du chiffre d'affaires de La Redoute (750 ME en 2016 et un objectif de 1 MdE en 2020). Outre La Redoute, qui tombera bientôt dans son escarcelle, Le groupe Galeries Lafayette possède la marque éponyme, mais aussi BHV/Marais et les enseignes de bijouterie-horlogerie Louis Pion, Royal Quartz, Guérin Joaillerie et Augis 1830. Depuis fin 2016, il est aussi propriétaire du site internet Bazarchic, qui est venu compléter le site de vente d'articles de luxe d'occasion Instantluxe.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU