Fonds contre le sida : Paris porte sa contribution à près de 1,5Md d'euros

Fonds contre le sida : Paris porte sa contribution à près de 1,5Md d'euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 octobre 2019 à 14h53

Le fonds, créé en 2002, espère rassembler 14 milliards de dollars pour la période 2020-2022 avec l'objectif, fixé par l'Onu, d'éradiquer l'épidémie d'ici à 2030.

La France a porté à près de 1,5 milliard d'euros sa contribution financière au Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme. L'annonce a été faire jeudi par Emmanuel Macron, qui s'exprimait à l'occasion de la sixième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds, à Lyon, a espéré que l'objectif de 14 milliards de dollars de contributions soit atteint dans la journée.

Le fonds, créé en 2002, espère rassembler cette somme pour la période 2020-2022 avec l'objectif, fixé par l'Onu, d'éradiquer l'épidémie d'ici à 2030. Plus de 12 milliards de dollars avaient été collectés lors de la précédente conférence, en 2016 au Canada.

La France est le deuxième contributeur mondial au "Global Fund" derrière les Etats-Unis. Au total, 41 milliards d'euros ont été levés depuis 2002, au bénéfice de 140 pays touchés par les trois pandémies.

Des chiffres toujours très élevés

Environ 36,7 millions de personnes dans le monde vivaient en 2016 avec le VIH, selon les dernières données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). A la mi-2017, 20,9 millions de personnes bénéficiaient d'un traitement antirétroviral.

La tuberculose est de son côté l'une des dix premières causes de mortalité dans le monde. En 2016, 10,4 millions de personnes ont contracté cette maladie et 1,7 million en sont mortes (dont 0,4 million ayant aussi le VIH). Plus de 95% des décès dus à la tuberculose surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

De son côté, le paludisme est causé par des parasites qui sont propagés par les piqûres de moustiques infectés. On estime qu'il y eu, en 2017, 219 millions de cas de paludisme dans 87 pays.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.