Formation : 6,33 millions de compteurs ont basculé sur le CPF

Formation : 6,33 millions de compteurs ont basculé sur le CPF
cadre employé salarié illustration

Orange avec Boursier.com, publié le vendredi 04 juin 2021 à 15h03

La date limite, déjà repoussée à plusieurs reprises, est fixée au 30 juin pour rapatrier les heures acquises du DIF vers son successeur, le CPF.

La date limite, déjà repoussée à plusieurs reprises, est fixée au 30 juin pour rapatrier les heures acquises du DIF vers son successeur, le CPF.

Le compte à rebours est lancé pour passer sur le CPF, le compte personnel de formation. La date limite, déjà repoussée à plusieurs reprises, est fixée à la fin du mois, le 30 juin, pour faire basculer les heures acquises du droit individuel à la formation (DIF) vers son successeur.

Le ministère du Travail tente de communiquer dans cette dernière ligne droite, alors que tous les salariés ne sont pas à jour. Selon les informations du 'Parisien', 7.000 bascules sont enregistrées par jour en ce moment. Au total, 6,33 millions de compteurs ont été mis à jour, mais 10 millions n'ont pas effectué les démarches.

Il est néanmoins difficile de dresser des calculs précis, puisque certains comptes concernent des personnes parties à la retraite, des titulaires ayant déjà utilisé leurs heures, ou les 8 millions d'agents publics qui n'ont pas à faire les démarches, leurs droits étant déjà acquis.

Heures converties en euros

La date butoir est donc fixée au 30 juin pour transférer les heures de DIF directement en ligne sur le portail ou l'application mobile Mon Compte Formation - après elles seront perdues. Le solde d'heures de DIF est inscrit sur le bulletin de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015, ou sur une attestation de droits fournie par l'employeur, ou sur le dernier certificat de travail. Ce justificatif est demandé lors de la saisie afin de contrôler le montant saisi. Une fois ces heures ajoutées, les droits du DIF seront automatiquement converties en euros.

Les retardataires peuvent récupérer jusqu'à 1.1125 euros en intégrant leur reliquat et atteindre une enveloppe moyenne de plus de 2.000 euros mobilisables aujourd'hui avec leur CPF, selon une étude de 2020 réalisée par la Caisse des dépôts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.