Free : Xavier Niel se défend, après l'émission "Cash Investigation"

Free : Xavier Niel se défend, après l'émission "Cash Investigation"
Xavier Niel, fondateur d'Iliad, maison mère Free

Boursier.com, publié le lundi 02 octobre 2017 à 14h40

Le patron de Free (Iliad), Xavier Niel, s'est défendu lundi, après le reportage de "Cash Investigation" sur France 2 diffusé le 26 septembre et consacré aux méthodes d'encadrement dans ses centres d'appel. "Free n'est sûrement pas parfait avec ses salariés mais nous ne sommes heureusement vraiment pas ce qui décrit ce reportage à charge. Nos salariés sont au coeur de la réussite de Free", a-t-il expliqué au "Parisien Éco". L'émission, qui a battu un record d'audience, a également été très commentée sur les réseaux sociaux, suscitant une avalanche de critiques à l'encontre de l'opérateur.

De son côté Lidl, également mis en cause dans le magazine présenté par Elise Lucet, a réagi plus longuement la semaine dernière. L'émission "a montré le visage d'une entreprise qui privilégierait sa réussite économique aux dépens de ses salariés. Nous pensons au contraire que l'amélioration des conditions de travail de nos salariés va de pair avec le développement économique de l'entreprise", estime le distributeur dans un communiqué.

Lidl se défend

Critiqué sur la pression exercée sur ses caissières, ou sur ses préparateurs, la société ajoute que "le reportage (...) ne reflète pas cette réalité, bien que nous ayons décidé d'ouvrir nos portes à Cash Investigation, sans poser aucune condition préalable, en entrepôt, en magasin et au travers d'une interview de 2h30 d'un dirigeant de l'entreprise".

L'émission a réalisé un record d'audience historique, avec plus de 3,8 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 17,7% des téléspectateurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.