Gaz : forte baisse de 4,4% des tarifs réglementés au 1er avril

Gaz : forte baisse de 4,4% des tarifs réglementés au 1er avril©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 31 mars 2020 à 06h07

Après avoir déjà baissé au 1er trimestre, les tarifs réglementés du gaz vont diminuer en moyenne de 4,4% au 1er avril, a indiqué la CRE.

Il s'agit de la quatrième baisse consécutive... La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a annoncé que les tarifs réglementés de vente (TVR) du gaz appliqués par Engie à des millions de foyers français baisseront au 1er avril, de 4,4%.

"Cette baisse est de 1,1% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,5% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude et de 4,6% pour les foyers qui se chauffent au gaz", a détaillé le régulateur...

La CRE explique cette chute des tarifs par une baisse des coûts d'approvisionnement d'Engie. Ces coûts comprennent "le transport, le stockage, la distribution et la gestion de la clientèle", rappelle le fournisseur historique.

Chute de 22,2% depuis le 1er janvier 2019

Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés ont chuté en tout de 22,2%. Le début de l'année 2020 avait également été marqué par des replis : -0,9% en janvier dernier, -3,3% en février, puis -4,6% en mars.

Ces baisses cumulées résultent de la baisse des cours du gaz l'an dernier. A cela, s'ajoute le gel des prix du gaz jusqu'en juin 2019, dû à la crise des "Gilets jaunes". Les TVR n'étaient ainsi repartis à la hausse qu'en novembre dernier, de 3%.

Extinction progressive d'ici à 2023 des TRV

Pour rappel, ces tarifs réglementés sont appliqués par Engie à environ 4 millions de foyers français. Mais depuis le 20 novembre dernier, Engie a cessé de commercialiser de nouveaux contrats de ce type, "en application de la loi Energie et Climat du 8 novembre 2019", comme l'avait indiqué le fournisseur dans un communiqué.

La loi Energie et Climat prévoit en effet l'extinction progressive d'ici à 2023 de ces TRV. Ainsi, à l'avenir, il ne restera plus que des offres dites "de marché". Les fournisseurs pourront fixer librement leurs prix de revente...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.