Gaz : les tarifs réglementés vont baisser de 4,1% en moyenne en avril

Gaz : les tarifs réglementés vont baisser de 4,1% en moyenne en avril©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 23 mars 2021 à 14h50

Cette baisse s'explique par "une moindre demande en gaz naturel liée à la remontée des températures et par la baisse des prix du gaz naturel liquéfié en Asie et en Europe", indique la CRE.

Cette baisse s'explique par "une moindre demande en gaz naturel liée à la remontée des températures et par la baisse des prix du gaz naturel liquéfié en Asie et en Europe", indique la CRE.

Bonne nouvelle pour les consommateurs... Au 1er avril 2021, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 4,1% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er mars 2021, a indiqué ce mardi la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

"Cette baisse est de 1,2 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,5 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 4,3 % pour les foyers qui se chauffent au gaz", détaille la CRE dans un communiqué.

"Cette évolution résulte de l'application de la formule tarifaire définie dans l'arrêté du 26 juin 2020 relatif aux tarifs réglementés de gaz naturel fourni par Engie", rappelle-t-elle.

Baisse due à la remontée des températures

Selon la commission, cette baisse pour le mois d'avril s'explique par "une moindre demande en gaz naturel liée à la remontée des températures et par la baisse des prix du gaz naturel liquéfié en Asie et en Europe".

Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés ont baissé en tout de 12,9%, souligne la CRE, ajoutant que "leur niveau reste également inférieur à celui de 2015".

Fin des tarifs réglementés de vente de gaz le 1er juillet 2023

Pour rappel, la loi prévoit la disparition progressive d'ici à 2023 des tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz pour les particuliers. Ils ont déjà été supprimés pour les consommateurs professionnels ayant une consommation annuelle inférieure à 30 MWh depuis le 1er décembre dernier.

"Au 28 février 2021, 3,28 millions de consommateurs résidentiels, sur un total de 10,73 millions, sont titulaires d'un contrat au tarif réglementé de vente de gaz naturel en France, dont 2,99 millions auprès d'Engie et 290 000 auprès d'une entreprise locale de distribution", précise la CRE.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.