Gaz renouvelable : la France peut mieux faire

Gaz renouvelable : la France peut mieux faire
Peabody Energy a confirmé avoir soumis une offre indicative pour l'acquisition de Macarthur Coal Limited, leader australien de la production de charbons métallurgiques.

Boursier.com, publié le lundi 26 mars 2018 à 16h23

Grand combat du 21ème siècle, l'écologie est au centre des préoccupations du gouvernement. La loi énergétique de 2015 a fixé certains objectifs pour la France que le secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu, pense largement réalisables.

Plus de 10% en 2030 ?

La France s'est notamment fixé des objectifs en matière de pourcentage de renouvelable dans la consommation de gaz. "Les 10% en 2030 sont atteignables et on doit pouvoir faire mieux que 10%", a déclaré le secrétaire d'Etat.

Sébastien Lecornu souhaiterait modifier cet objectif et rehausser les ambitions de la France pour les années à venir. Pour cela il a présenté une série de mesures en conférence de presse. Le principal axe de travail : la méthanisation. Il s'agit d'un processus qui consiste à exploiter le gaz émis par la dégradation de matière organique, notamment dans les exploitations agricoles.

Les Français sensibles à la cause écologique

L'énergie renouvelable est aujourd'hui entrée dans les mentalités françaises. Un baromètre OpinionWay pour Qualit'EnR révélait le mois dernier que 96% des personnes interrogées font confiance à au moins une énergie renouvelable en 2018, particulièrement les pompes à chaleur et le solaire thermique.

Toujours selon ce sondage, 35% des Français déclarent qu'ils disposent dans leur résidence principale d'au moins un équipement utilisant des énergies renouvelables, soit une hausse de 3 points par rapport à l'année dernière.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU