Gaz, téléphone, internet : Bercy veut laisser le choix des dates de prélèvement

Gaz, téléphone, internet : Bercy veut laisser le choix des dates de prélèvement
Illustration gaz

Boursier.com, publié le mardi 18 septembre 2018 à 16h20

Aider les Français à mieux gérer leur budget, pour éviter les fins de mois difficiles... C'est l'objectif du gouvernement, qui veut permettre aux particuliers de décider quand ils seront débités pour leurs factures de gaz, d'électricité, d'eau, de téléphone, ou d'Internet, selon les informations d'Europe 1.

"Au moins deux dates différentes pourraient ainsi leur être proposées à l'avenir, par exemple le 5 ou le 25 du mois, pour chaque service auquel ils adhérent", explique la radio. Pour faciliter le quotidien des consommateurs, il serait ainsi possible de choisir un calendrier au moment de la souscription du contrat avec le fournisseur, ou quand arrive la période pour se ré-abonner.

Pas de contrainte ?

"Aujourd'hui, seuls 10% des clients d'un abonnement peuvent sélectionner la date de leur prélèvement, notamment chez Bouygues Télécom ou EDF, par exemple", rappelle Europe 1. La principale difficulté pour le ministère de l'Economie et des Finances devrait donc être de pousser les autres grandes entreprises et fournisseurs à jouer le jeu, quitte à sentir l'impact financier de ce nouvel échéancier sur leur activité.

Les discussions devraient débuter d'ici quelques semaines et "le gouvernement espère obtenir leur engagement, sans les contraindre par une loi, d'ici la fin juin 2019", indique la radio.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.